Hockey
Sports

Les Braves sont loin d'enfoncer le bouton panique

lundi le 27 septembre 2021
Modifié à 11 h 17 min le 27 septembre 2021
Par Eric Tremblay

Zachary Séguin a marqué son retour au jeu avec deux buts au cours du week-end. (Photo - courtoisie Braves de Valleyfield)

Les Braves n’ont récolté qu’un point sur une possibilité de quatre en fin de semaine. Le début de saison n’est pas celui espéré pour l’équipe de Valleyfield. Mais à l’approche de la rentrée campivallensienne, l’équipe de hockey junior AAA ne pèse pas sur le bouton panique.
 
«Notre début de saison est en deçà de nos attentes, a affirmé David Rochon. Mais la saison est encore jeune. Il reste 43 matchs, dont 24, à la maison où on est à l’aise dans nos installations et où on peut compter sur le support de notre foule. »

La pause imposée par la pandémie a été longue. L’entraîneur-chef donne l’exemple d’un joueur dont le dernier match compétitif avait été au niveau cadet. Jusqu’au junior AAA, il y a une bonne marche. 

Le week-end dernier, les Braves ont offert deux performances à l’opposé. D’abord à Longueuil, ils ont été vaincus 9-5 par le Collège français. Le match s’est joué en deuxième période; un relâchement de six minutes a coûté quatre buts.

«Je me pogne la tête à deux mains quand je regarde les buts qu’on a accordés et les chances qu’on a données, explique l’entraîneur-chef. En 1re et en 3e, on a compétitionné. Mais je dois donner crédit à Longueuil. C’est une bonne équipe à qui on a donné trop de chances. »

Di-D’Abram Mianscum et Justin O’Connor ont été les plus productifs avec un but et deux passes chacun. Les autres filets sont venus des bâtons de Zachary Séguin, Frédéric Dutil et Félix-Olivier Beaudin. Thomas Tétreault a fait face à un barrage de 45 tirs. 

Du caractère

Deux jours plus tard, les Braves ont baissé pavillon 5-4 en fusillade devant les Flames. Une performance beaucoup plus satisfaisante aux yeux de Rochon. «Le genre de match qu’on aurait dû gagner, a-t-il lancé. Les gars ont vraiment fait preuve de caractère pour revenir quatre fois de l’arrière contre une équipe qui connaît un excellent début de saison. »

Avec moins de quatre minutes à jouer, Michael Stegmann a créé l’égalité 4-4 alors que son équipe évoluait à court d’un homme.

Olivier Tremblay, Dutil et Séguin ont été les autres buteurs. Tétreault a bloqué 20 rondelles dans la défaite.

Retour de Séguin

Blessé lors du camp d’entraînement, Zachary Séguin a fait sentir sa présence. Sur une unité complétée d’Alexis Bourboin et Alex Larocque, il a marqué deux buts et tiré 11 fois sur le filet adverse.

«Ç’a bien été même s’il manquait un peu de coordination. Il aurait pu marquer 3-4 buts contre Gatineau, a avoué Rochon. Il a dû manquer trois filets déserts. Je l’ai taquiné un peu dans l’autobus. C’est un gros bonhomme qui lance et se dirige au filet. »

Autre élément positif, la discipline. L’entraîneur-chef constate que ses ouailles passent moins de temps au cachot. À Gatineau, la situation a été quelque peu différente alors qu’il n’y avait qu’un arbitre. « Il avait peur de perdre le contrôle alors il appelait les punitions rapidement, a dit l’entraîneur-chef des Braves. Mais je ne le blâme pas, la ligue fait face à une pénurie d’officiels. »

Les Braves sont de retour dans leur fief jeudi. L’Inouk de Granby fera les frais de l’ouverture locale à l’aréna Salaberry. Un match présenté à compter de 19 h 30.

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous