Hockey
Sports

Les Braves confiants mais conscients après un week-end parfait

lundi le 18 octobre 2021
Modifié à 0 h 00 min le 19 octobre 2021
Par Eric Tremblay

Félix-Olivier Beaudin a porté son total à sept buts avec un doublé dans la victoire de 9-2 sur les Shamrocks samedi. (Photo: gracieuseté Braves de Valleyfield)

Pour la première fois de l’année, les Braves ont traversé un week-end sur une note parfaite. Des victoires coup sur coup contre Granby et le West-Island. Mais, il est tôt pour pavoiser. 

«Les gars sont plus confiants, a indiqué David Rochon. Mais ils étaient conscients qu’on ne pouvait pas l’échapper samedi [contre les Shamrocks]. Ce n’était que 2-1 après une période et la dernière fois face à cette équipe, on leur avait laissé un point parce qu’on avait gagné en prolongation. »

C’est en deuxième période que Valleyfield a ouvert les valves. Cinq buts ont pavé la voie à un gain sans équivoque de 9-2. «J’ai senti qu’en première période, on a épuisé les Shamrocks, a résumé l’entraîneur-chef. Je viens d’avoir le rapport de statistiques et on n’a rien donné de l’enclave et en zone neutre on a bien fait ce qui nous a permis de les presser dans leur zone. »

Il a aussi constaté que ses ouailles n’ont pas levé le pied. Même à 4-1, les joueurs avaient faim. D’après Rochon, ses joueurs auraient pu inscrire bien plus que neuf buts. Lukas Châtealain, Olivier Tremblay et Alexis Bourboin ont été les plus productifs (1-2). Félix-Olivier Beaudin a touché la cible à deux reprises. Les autres buts ont été comptés par Dylan Denis, Justin O’Connor, Karl Ste-Marie et Justin Roy. 

Deux jours plus tôt, les Braves avaient vaincu le Titan de Princeville 7-6. Un match de fou où l’avance a changé de main à maintes reprises. «J'ai parlé d'engagement et d'attitude cette semaine, a expliqué Rochon. J'ai eu une bonne rencontre avec mes vétérans, les joueurs de 20 ans. J'ai mentionné que tout le monde devait en faire plus. Que ce soit dans le gym, dans les exercices sur la glace et même avec leur alimentation. L'attitude ce soir était exemplaire. »

C’est Bourboin qui a semé l’hystérie à l’aréna Salaberry avec le but victorieux.

Avec ce deux en deux, les Braves sont d’attaque pour le prochain week-end. «Ça change dans la confiance, mais rien dans l’entraînement, souligne l’entraîneur-chef. Gagne ou perd, on respecte notre routine. Jeudi contre Terrebonne, on aura le couteau entre les dents vu notre premier duel contre eux cette saison [un revers de 7-1]. Surtout que les gars ont pris goût à gagner à la maison. Puis le lendemain contre Montréal-Est avec qui nous sommes en compétition pour le deuxième rang de notre division. »

Une surprise nommée Beaudin

Après 11 parties, la recrue Félix-Olivier Beaudin domine la colonne des buteurs. «Oui il fait partie des surprises, confie l’entraîneur-chef. En début de saison, on lui avait parlé d’un rôle sur le 4e trio, possiblement avec des matchs dans les estrades. Mais là il joue sur le 3e trio et souvent contre la 2e ligne de l’autre équipe. Et il a sept buts sans vraiment avoir joué sur l’avantage numérique. »

Son opportunisme est apprécié et il est en train de forcer la main de David Rochon. Beaudin crée une belle compétition à l’interne. D’autant plus qu’il est un joueur à son affaire qui s’améliore et répond bien aux défis lancés par son entraîneur-chef. 

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous