COVID-19

La Montérégie en vert dès lundi prochain

mardi le 22 juin 2021
Modifié à 14 h 37 min le 22 juin 2021
Par Guillaume Gervais

François Legault avait de bonnes nouvelles à annoncer. (Photo capture d'écran)

Le premier ministre François Legault a confirmé le passage de la province en zone verte à partir du lundi 28 juin.

«La vaccination va bien, le nombre de cas par jour descend et nous sommes rendus à 80% des 12 ans et plus qui sont vaccinés d’au moins une 1ère dose», a déclaré d’entrée de jeu le premier ministre en conférence de presse, le 22 juin.

Ainsi, de nouveaux assouplissements entreront en vigueur. Les rassemblements privés seront permis pour un maximum de 10 personnes à l’intérieur et de 20 personnes à l’extérieur. Le port du masque devra être porté si la distanciation sociale n’est pas possible. Néanmoins, le masque ne sera plus obligatoire pour les personnes qui ont reçu deux doses du vaccin.

Les restaurants et les bars pourront quant à eux accueillir 10 personnes par table à l’intérieur et 20 personnes par table à l’extérieur.

Du côté des sports, 25 joueurs et 25 spectateurs seront admis à l’intérieur, tandis que 50 joueurs et 50 spectateurs seront autorisés à l’extérieur.

Les festivals pourront recevoir 3 500 visiteurs. Ceux-ci ne seront pas obligés de rester assis durant les performances, a précisé le premier ministre.

Finalement, les mariages et les réceptions pourront recevoir 25 personnes à l’intérieur et 50 personnes à l’extérieur.

Il reste toutefois encore des efforts à faire, selon François Legault. Les moins de 40 ans, par exemple, n’ont pas encore atteint la cible du 80% de premières doses administrées.

              30 à 39 ans = 70%

              18 à 29 ans = 65%

              12 à 17 ans = 72%

La deuxième dose

Par ailleurs, au moins 20% des Québécois vaccinés ont reçu leur 2e dose.

«Il est important de l'obtenir pour se protéger soi-même, protéger les personnes vulnérables et amener une immunité collective», a soutenu M. Legault.

Le premier ministre n’exclut pas une 4e vague à l’automne, étant donné que davantage de gens se rassembleront à l’intérieur en raison des températures plus froides. Dans ce contexte, l’administration de la deuxième dose permettra d’éviter une montée des cas de COVID-19, a-t-il répété.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles