Politique
Actualités

Candidatures en bloc du maire et des conseillers de Saint-Louis-de-Gonzague

mercredi le 15 septembre 2021
Modifié à 10 h 53 min le 15 septembre 2021
Par Eric Tremblay

Jean-François Poirier, Yves Daoust, Mélanie Genesse, Julie Baillargeon, Paul Lavallière, François Leduc, et Christian Brault, candidats aux élections municipales à Saint-Louis-de-Gonzague. (Photo - gracieuseté)

Le maire de Saint-Louis-de-Gonzague, Yves Daoust, et les six conseillers de la municipalité ont annoncé d’une même voix leur désir d’être réélus au prochain scrutin municipal.

Yves Daoust est le premier magistrat de la municipalité depuis 1989. François Leduc (district 1), Jean-François Poirier (district 2), Julie Baillargeon (district 3), Christian Brault (district 4), Mélanie Genesse (district 5) et Paul Lavallière (district 6) sont sur les rangs pour l’élection du 7 novembre. 

Par voie de communiqué, ils indiquent être engagés dans la réalisation d’une vision d’avenir pour la municipalité.

«On est tous différents et on amène chacun notre point de vue dans les discussions, mais on a tous le but commun de prendre les meilleures décisions, dans l'intérêt de l'ensemble de la population, conviennent les candidats. On est vraiment fiers de tous les projets accomplis jusqu'à aujourd'hui, mais le travail est loin d'être terminé et on est tous motivés à continuer. »

Deux projets résidentiels d’envergure se sont développés dans la municipalité au cours des dernières années. Une vision née il y a longtemps qui se concrétise enfin, témoigne le maire Yves Daoust. Les développements en cours provoquent une augmentation du nombre de résidents dans la municipalité. Ce qui lui permet de se donner des moyens d’offrir un milieu de vie dynamique et adapté aux besoins des familles d’aujourd’hui et de demain, écrivent-ils dans le communiqué.

«Certains d'entre nous avons grandi ici, d'autres ont choisi de s'y établir, indiquent-ils d’une même voix. Pour chacun d’entre nous, il est important de perpétuer les valeurs de notre communauté et de préserver l'essence de notre identité à travers les développements en cours. »

Ils notent une effervescence en lien avec l’agrandissement de l’école Omer-Séguin, l’implantation d’un Centre de la petite enfance et l’ajout de parcs et espaces verts. Plusieurs autres chantiers sont en cours et ils sont d’avis que le prochain conseil aura du pain sur la planche. Le maire et les conseillers se sont déjà retroussés les manches et sont motivés à faire face au défi. 
 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous