8 erreurs à éviter quand on manie la pelle

8 erreurs à éviter quand on manie la pelle

Il tombe en moyenne 210 cm de neige chaque année à Montréal. Pour déneiger une entrée pour deux voitures de 30 mètres carrés, c’est donc 6300 kg de neige  à dégager. Si une pelletée de neige pèse en moyenne 5 kg, c’est donc 1260 fois le même mouvement effectuér pour pelleter. 

Pour ne pas se blesser, voici les 8 erreurs à éviter:

  1. Tourner seulement le haut de votre corps pour déposer la neige
  2. Pencher le dos en gardant les genoux droits pour soulever une pelletée
  3. Prendre de grosses pelletées difficiles à pousser ou soulever
  4. Lancer la neige au-dessus de votre épaule
  5. Utiliser une pelle de la mauvaise taille ou trop lourde
  6. Se dépêcher pour finir rapidement
  7. Attendre la fin de la tempête avant de pelleter pour éviter d’avoir à recommencer
  8. Négliger de s’échauffer avant de pelleter

Les chiropraticiens observent chaque année une recrudescence du nombre de consultations en clinique chiropratique à chaque grosse bordée de neige. Selon Dr Guillaume Corbin, chiropraticien et vice-président de l’Association des chiropraticiens du Québec, «les patients que nous recevons en clinique après une tempête de neige se présentent principalement avec des douleurs au bas du dos, au cou et aux épaules».

Si une douleur persiste à la suite d’une séance de pelletage, elle pourrait devenir chronique. Il est recommandé de consulter un chiropraticien qui est habileté à diagnostiquer, traiter et prévenir les blessures de cette nature résultant d’un effort physique d’une intensité trop élevée ou effectué mal positionné comme le pelletage.

(Association des chiropraticiens du Québec)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des