62 % des logements locatifs de Beauharnois «problématiques»

62 % des logements locatifs de Beauharnois «problématiques»
Christina Girard, du Comité logement Beauharnois. (Photo : Le Soleil de Châteauguay Michel Thibault)

Michel Thibault – Gravité Média

Des problèmes liés à la salubrité affectent 62 % des ménages locataires de Beauharnois, selon une étude du comité logement de cette municipalité.
Le Comité logement Beauharnois a visité les locataires et compilé les données; il en est à l’étape de la rédaction de son rapport, a indiqué sa porte-parole, Christina Girard, lors d’une manifestation devant l’hôtel de ville de Beauharnois, le mercredi 1er novembre.
Moisissures, infiltrations d’eau et d’air, champignons, escaliers non sécuritaires et vermine font notamment partie des lacunes observées par le Comité logement Beauharnois. «À Beauharnois, oui il y en a des rats et des punaises de lit», a souligné Mme Girard.
Selon le comité, la Ville compte environ 3500 unités de logements locatifs construits pour plusieurs dans les années 50. La situation ne pourra qu’empirer si rien n’est fait, plaide-t-il.

Plusieurs facteurs rendent les logements insalubres à Beauharnois.

Le regroupement de locataires demande à la municipalité de se doter d’un code du logement qui lui permettrait d’intervenir auprès des propriétaires négligents.
«On trouve ça important que les locataires puissent vivre dans un logement sain, sécuritaire et entretenu», a insisté Mme Girard.
À Beauharnois, 35 % des ménages sont locataires. L’examen des logements a été réalisé avec le soutien financier de la SHQ et du député provincial Guy Leclair.
La manifestation à Beauharnois se déroulait dans le cadre de la Semaine d’action régionale des logements insalubres du Québec. Cinq activités du genre, organisées en collaboration avec le Regroupement des comités logements et associations de locataires du Québec (RCLALQ), se tenaient simultanément à travers la province.

Quelques chiffres
Environ 3500 logements locatifs
35 % de locataires
22% des ménages locataires ont des problèmes d’isolation de leur immeuble
17% ont des balcons et escaliers non-sécuritaires
18% pris avec un taux d’humidité important et des moisissures
20% vivent avec des infiltrations d’eau et d’air
62 % ont un problème lié à la salubrité
(Source : Comité logement Beauharnois)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires