13 marchés publics font étalage de leurs produits frais

Par Mario Pitre
13 marchés publics font étalage de leurs produits frais
-0001-11-30T00:00:00.000-05:00

La belle saison permet aux consommateurs québécois de se procurer des produits frais conçus localement, et c’est sur cet aspect que misent les 13 marchés publics de la Montérégie-Ouest, dont la saison a été lancée officiellement le jeudi 4 juin au marché public Les Cèdres.

Pour l’occasion, le maire Raymond Larouche accueillait les acteurs de la campagne régionale «La Montérégie, le Garde-Manger du Québec», mise de l’avant par les marchés publics en collaboration avec le ministère de l’Agriculture (MAPAQ).

Une campagne promotionnelle qui met en valeur les producteurs locaux et l’expérience différente qu’offrent les marchés publics en plein air. «En ce temps de l’année, les gens recherchent des produits frais et les marchés publics sont l’endroit idéal pour s’en procurer. Les marchés offrent une expérience sensorielle différente des grands supermarchés car, en plus d’échanger directement avec les producteurs, ils profitent d’activités d’animation offertes sur place», explique Pascale Beauregard, coordonnatrice de la campagne.

Par ailleurs, en raison de sa situation géographique au sud du territoire québécois, la Montérégie se veut une région par excellence pour l’abondance et  la fraîcheur des produits.

«Nous avons la chance d’habiter et de travailler dans une région extrêmement riche sur le plan de la production et de la transformation agroalimentaire … il faut en assurer la promotion parmi la population du territoire. Le lancement d’aujourd’hui représente une excellente occasion pour le faire»,  mentionne la directrice régionale adjointe de la Montérégie-Ouest au MAPAQ, France Nadine Forget.

Concurrence locale

Il va sans dire que l’achat effectué par le consommateur au marché public représente une perte pour les petits épiciers et les supermarchés.

Le co-propriétaire du marché IGA Famille Lacas, Stéphane Lacas, confirme que la fréquentation des marchés publics affecte partiellement ses activités, «malgré le fait que nous sommes une entreprise familiale et avons aussi le loisir de se procurer fruits et légumes directement chez les producteurs de la région, c’est notre premier réflexe.»

Cette façon de faire n’est par nécessairement en usage dans la majorité des grandes chaînes de supermarchés, a-t-il admis.

La saison des marchés publics se poursuivra jusqu’à l’automne, selon les disponibilités de chacun d’eux.

Les 13 marchés publics de la Montérégie-Ouest

-Marché public les Cèdres (jeudi)

-Marché champêtre d’Hudson (jeudi)

-Marché public Saint-Lazare (mardi)

-Marché champêtre de Rigaud (vendredi)

-Marché champêtre de Coteau-du-lac (samedi matin)

-Marché des saveurs de l’Ile Perrot (mercredi)

-Marché Savourez Roussillon de Châteauguay (samedi matin)

-Marché St-Régis de Saint-Constant (dimanche matin)

-Marché public de Salaberry-de-Valleyfield (mardi, jeudi, samedi)

-Marché public de Beauharnois (Du mercredi au dimanche)

-Marché fermier de Huntingdon (mercredi)

-Marché public du Vieux-Saint-Jean (mercredi et samedi)

-Marché des jardiniers de Laprairie (Dimanche au samedi)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des