Mazda Valleyfield ferme ses portes

Mazda Valleyfield ferme ses portes

La bannière Mazda disparaîtra de Valleyfield à compter du 31 décembre.

Crédit photo : Facebook

Le concessionnaire Mazda Valleyfield fermera ses portes le 31 décembre au 2915, boulevard Mgr-Langlois.
Le propriétaire d’Alliance AutoGroupe, Michel Gaudette, a confirmé l’information aujourd’hui, le jeudi 21 décembre. En entrevue au Journal Saint-François, M. Gaudette a expliqué que cette fermeture découlait d’un commun accord avec Mazda Canada, qui souhaite réduire le nombre de ses concessionnaires au Québec.
«Nous étions en discussion depuis deux mois à ce sujet, raconte l’homme d’affaires. Avec la nouvelle loi zéro émission (loi 104, qui vise à augmenter le nombre de véhicules à faible émission au sein du parc automobile québécois), Mazda entend réduire son réseau, puisqu’ils ne disposent d’aucun modèle électrique. Comme ils possèdent déjà des points de vente à l’Ile Perrot et à Châteauguay, ils ont fait une offre pertinente que nous avons finalement acceptée.»
Du même coup, Alliance AutoGroupe prévoit profiter de cette opportunité pour relocaliser dès le 1er janvier sa concession de la flotte Mitsubishi, actuellement au 3333, boul. Mgr-Langlois, dans l’immeuble construit à l’origine par l’ancien concessionnaire Mazda, Gilles Caron.

Michel Gaudette, propriétaire d’Alliance AutoGroupe, en compagnie de sa fille, Fanny.

«Pour nous, il s’agit d’un virage d’avenir puisque Mitsubishi nous arrive avec son nouveau modèle Outlander PHEV, un véhicule 4 roues motrices entièrement électrique, qui va répondre à l’évolution du marché, explique Michel Gaudette. On prévoit en vendre 10 000 au Québec l’an prochain, dont 150 dans la région.»
Quant aux emplois que représentait la concession Mazda, celui-ci mentionne que certains employés iront à la retraite, alors que d’autres se sont vu proposer du travail dans d’autres établissements d’Alliance.
Alliance AutoGroupe conserve par ailleurs ses points de vente Valleyfield Nissan et GM Valleyfield, sans compter ses autres concessionnaires situés à Lasalle, Verdun et Saint-Rémi.

  • Wilhelm Keller

    don’t buy a mazda.

    • Daniel Gaudet

      And why?

      • Jean-Marc Laurin

        They suck, for one.

        • Daniel Gaudet

          Oh that’s a smart comment. They suck. No explanations. No reasons. Only they suck. And based on what? On your dislike of the brand? I guess all the reviews of the specialists in the books and on the the internet don’t mean a thing… I had cars of different brand and Mazda is one of the quality brand that I bought. I am not only saying: they’re good, for one. I am talking about reviews of experts and personal experiences. Without backing up your comments with facts, they are only empty opinions, therefore not credible.

  • Guy Bou

    Le Outlander n’est pas entièrement électrique, faudrait le souligner à Monsieur Gaudette. Pour ce qui est des produits Mazda, loi 104 ou pas, ils vont se faire aspirer par la vague des produits électriques, eux qui regardent le train passé!

  • Didier Ernotte

    Sachant que la loi ZE impose des contraintes aux constructeurs et non aux concessionaires, il est interessant de voir cet argumentaire pour justifier la fermeture d’un concessionnaire.

  • Normand Blanchet

    Ça fait chier car mon fils a acheter une auto chez vous il y a un an l avoir su je lui aurais dit de l acheter ailleurs

    • Nicolas Latour Tardif

      moi aussi jen ai acheter une cette ete avoir su

      • Normand Nadon

        met sa change quoi??

    • Normand Nadon

      sa change quoi ???

  • Jean-Francois Provost

    Les contraintes imposés aux manufacturiers seront redistribués en cout plus élevés aux concessionnaires donc réduisant les marges de profits par véhicule, dans le cas de Mazda qui sont déjà de 3% a 6% par véhicules et la guerre de prix entre concessionnaires qui font réduire les marges ceci reste très peu a un concessionnaires pour réussir a faire les frais.

    La loi du Québec est trop sévère et les clients n’en veulent pas en ce moment.. économie superficiel juste a penser le cout de mettre une borne a la maison fait fondre les supposés $$$$

    • Jean-Marc Laurin

      La loi zéro émission est une joke quand on considère qu’elle ne punit personne pour cochonner l’atmosphère avec des saloperies qui finissent par coûter plus cher au système de santé que ce qu’on pourrait économiser à l’achat. Les prix des voitures électriques vont continuer à baisser et quand la masse critique sera atteinte, il n’y aura aucune différence avec le prix d’une voiture conventionnelle. Quand on considère qu’un VE coute 1/10e du prix d’une gazeuse à rouler, je n’ai pas vraiment d’inquiétude ni pour les concessionaires ni pour les consommateurs. C’est au Québec ou l’on voit la vente des voitures augmenter le plus vite, où l’on voit le prix moyen de ces voitures vendues augmenter le plus vite, et ou l’on possède déjà la moitié du parc automobile électrique au Canada.

      Personne ne me fera pleurer le sort des concessionaires. Ils sont gras durs.

      • Jean-Francois Provost

        Votre commentaire ne veux rien dire et vous mélanger les choses… Le Québec n’est tout simplement pas prêt a une loi aussi sévère. C’est tout simplement une taxe déguisée refiler au consommateur.

        Nous avons même pas les bornes nécessaires pour alimenter les véhicules que le Québec doit par la loi livrer en 2018 et malheureusement c’est au Sud de la ville de Québec que les gens verront la différence car au nord 98.8% des gens ne veulent tout simplement rien savoir des VE.

        71% des véhicules VE livrés en 2016 sont a des Cie ou des Municipalités ou Gouvernement…

        Pour ce qui est de votre commentaire au sujet des concessionnaires je vais laisser passer car ceci est un débat perdu d’avance.

        Bref, ce n’est pas la loi qui n’est pas bonne mais bien le nombre demandé, la sévérité et les amendes reliés qui seront de toute façon reliés aux consommateurs.

        Joyeuses Fêtes

        • Jean-Marc Laurin

          La loi zéro émission a le dos large en sale dans ce dossier. Votre commentaire est aussi truffé de faussetés que vous supposez du mien.

          La loi zéro émission ne propose même pas de pénalité ni de malus aux consommateurs qui se procurent de véhicules de plus en plus énergivores et smogogènes. Les lois zéro émissions de 10 États américains et de plusieurs pays européens sont beaucoup plus sévères que la nôtre.

          Mazda doit essuyer des ventes de marde pour un produit de marde et a choisi de déguiser ça en « c’est encore la faute des québécois » et il y aura toujours des ignorants pour gober leur leitmotiv.

          Même chose pour les Red Lobster.

          Les concessionnaires sont la pour faire de l’argent et quand ils sont confronté au fait que leur marge est inexistante, ce n’est pas à cause de l’imposition de quotas de voitures électriques. C’est parce qu’ils ne seront plus capable de nous siphonner avec leur produit de bouette qu’on finit par payer 2x pour réparer pendant sa durée de vie. Ils nous refilent une produit de marde et après ils se demandent pourquoi les consommateurs plus allumés choisissent 1) un autre mode de propulsion moins coûteux et plus fiable ou 2) un autre moyen de transport.

          Je suis vraiment convaincu que la population de Valleyfield augmente à un tel rythme soutenu que sa jeunesse a vraiment le goût de se procurer à tout prix une Mazda. (Voix dubitative)

          Désolé. Offre et demande. En banlieue, le coût de l’essence prends de plus en plus de place dans un budget, et choisir un véhicule plus fiable et plus économique devient une réelle concurrence pour un fabricant qui offre aucune plus value sur son produit de qualité moyenne.

          C’est peut être que les consommateurs de la région en ont assez de se faire fourrer.

  • Stéphane Bilodeau

    Ce n’est pas une surprise qu’Alliance AutoGroupe ferme leur concession de Mazda, car les Caron ont donné un si mauvais service à la clientèle à leurs clients cela devait être excessivement difficile de redonner confiance à la marque.

    Je suis surpris qu’Alliance Autogroupe ne déménage par leur point de vente de Valleyfield Nissan dans les locaux de Mazda car leur stationnement, show room et nombre de porte de service actuel est plutôt restreint.