Coupable d’invasion de domicile avec violence extrême

Coupable d’invasion de domicile avec violence extrême

Crédit photo : Journal Saint-François archives

Rakeim Floyd, un résident de Vaudreuil-Dorion, a plaidé coupable, le jeudi 11 janvier au palais de justice de Valleyfield, à plusieurs accusations en lien avec une invasion de domicile

Les faits reprochés à l’homme de 27 ans sont graves. Le 27 novembre 2015, Rakeim Floyd s’est présenté à une résidence occupée par un septuagénaire en prétextant offrir ses services comme peintre.

«Lorsque l’occupant des lieux lui a dit qu’il n’avait pas besoin d’un peintre, il l’a poussé pour entrer dans la résidence, informe le procureur en chef adjoint pour le Directeur des poursuites criminelles et pénales, Me Pierre-Olivier Gagnon. Une fois à l’intérieur, il a roué la victime de coups et il l’a étranglé jusqu’à ce que l’homme de 72 ans perdre conscience.»

Rakeim Floyd a plaidé coupable à des accusations d’introduction par infraction, de tentative de vol qualifié, de voies de fait graves, d’avoir mis la vie en danger d’une personne et de séquestration.

«Depuis l’agression, la victime vit beaucoup d’anxiété, ajoute Me Gagnon. Lorsqu’il a été sauvagement agressé par l’accusé, il venait tout juste de subir une chirurgie au cœur.»

Trahi par l’ADN de la victime

À la suite de l’agression, celui qui est représenté par Me Guy Lalonde a pris la fuite avant l’arrivée des policiers. Par contre en surveillant une bande vidéo d’un commerce situé à proximité, les agents ont aperçu la voiture de Rakeim Floyd. «Les policiers ont enquêté et ils ont découvert que l’individu au volant était Rakeim Floyd, explique Me Gagnon. Un mandat de perquisition a été émis pour vérifier l’état de l’automobile. C’est à ce moment que les policiers ont trouvé du sang de la victime à l’intérieur du véhicule de l’accusé même s’il avait pris soin de très bien la nettoyer après l’agression.»

Rakeim Floyd a été arrêté en janvier 2016. Comme il dispose d’antécédents en semblable matière et la nature des faits, il est détenu depuis son arrestation.

Un rapport présententiel a été demandé par les juristes impliqués dans le dossier. Il a été convenu par le juge Bertrand St-Arnaud que la cause revienne devant le tribunal le mardi 13 mars.

 

  • Joanne Leveille

    Méchant trou d’c.. ! J’dirai pas le fond de ma pensée parce faut faire ben attention maintenant sur le net ! Quant à moi, le pitcher dans une grosse prison avec une identification de son geste………. La société d’endedans, vont s’arranger avec ! J’pense pas que les gars du milieu aiment ben ben ca des batteurs de personnes âgées.