Week-end bien rempli pour William Poirier avec les Sea Dogs

Week-end bien rempli pour William Poirier avec les Sea Dogs

L’attaquant campivallensien William Poirier s’est signalé lors de la série de 3 matchs en autant de jours des Sea Dogs de St. John à Shawinigan, Québec et Boisbriand.

Crédit photo : (Photo : Kaitlin Arseneault Photography)

CHRONIQUE HOCKEY.  La vie de hockeyeur n’est pas de tout repos dans la Ligue Junior Majeur du Québec et ce, plus particulièrement pour les joueurs des équipes établies dans les provinces atlantiques. Deux athlètes de Salaberry-de-Valleyfield ont vécu une autre expérience de voyage exigeante la semaine dernière alors qu’ils ont disputé 3 matchs en autant de jours.

L’attaquant William Poirier et son compatriote, le défenseur Jérémie Poirier, ont revêtu l’uniforme des Sea Dogs de St. John à Shawinigan, Québec et Boisbriand, du 31 janvier au 2 février. Dans la première rencontre, William Poirier a culminé une remontée de 4 buts sans riposte de la formation du Nouveau-Brunswick pour créer une égalité de 4-4 face aux Cataractes avec 49 secondes à écouler en 3e période. Le club de Shawinigan a éventuellement gagné la rencontre en tirs de barrage devant 3874 spectateurs réunis au Centre Gervais Auto.

Le lendemain, près de 9600 amateurs ont assisté à l’affrontement entre les Sea Dogs et les Remparts de Québec au Centre Vidéotron. L’équipe de la Vieille Capitale l’a emporté 1-0 et William Poirier a retenu l’attention car il a été désigné 3e étoile du match. Pour cette 3e sortie en 72 heures, les Sea Dogs se sont inclinés par la marque de 5-1 devant l’Armada de Blainville-Boisbriand, samedi soir au Centre d’excellence Rousseau, et les jambes étaient sûrement plus lourdes dans le camp des Sea Dogs.

William Poirier connaît sa meilleure campagne dans la LHJMQ avec une fiche de 12 buts et 11 passes pour 23 points en 48 parties. Jérémie Poirier continue d’impressionner à la ligne bleue et le Campivallensien de 16 ans est considéré comme un espoir de première ronde en prévision du repêchage de 2020 dans la Ligue Nationale.

Retour en force de Maxime Comtois

Ailleurs dans le circuit Courteau, Maxime Comtois répond aux attentes depuis qu’il est guéri de la blessure subie au Championnat mondial junior et il contribue largement aux succès des Voltigeurs de Drummondville. Le résident de Beauharnois, secteur Melocheville, a réussi un tour du chapeau et il a ajouté deux aides dans une victoire de 8-2 sur les Foreurs de Val d’Or au Centre Marcel-Dionne. Le samedi 1er février, à Baie-Comeau, Comtois a marqué son 8e but en 9 matchs avec le club drummondvillois pour aider les Voltigeurs à vaincre le Drakkar, 6-3.

Le défenseur Samuel Desgroseilliers a pour sa part récolté un point dans deux rencontres consécutives pour l’Armada de Blainville-Boisbriand. Le Campivallensien de 18 ans a préparé le 1er but de Thomas Lacombe dans une défaite de 5-2 à Rimouski et il a fait de même dans la victoire de l’Armada (6-3) sur le Titan d’Acadie-Bathurst, le mercredi 30 janvier à Boisbriand, orchestrant le 18e filet d’Alex Katernakis à la 5e minute de la période médiane. Samuel Desgroseilliers totalise 15 points (3 buts, 12 passes) en 48 matchs cette saison.

Marc-Antoine Dufour, joueur de la semaine

Un autre Campivallensien s’est mis en évidence du côté de la Ligue Junior AAA du Québec alors que le gardien des Inouk de Granby, Marc-Antoine Dufour, a été nommé joueur défensif de la semaine pour la période du 28 janvier au 3 février. Le portier qui a eu 20 ans le 19 janvier dernier a remporté deux victoires en autant de joutes avec une moyenne de buts alloués de 1,00 et un pourcentage d’arrêts de .968. Il s’agit d’une 2e sélection à ce titre pour Marc-Antoine Dufour cette saison.

Le gardien de Salaberry-de-Valleyfield, Marc-Antoine Dufour a été désigné joueur défensif de la semaine pour la 2e fois cette saison dans la Ligue Junior AAA du Québec. (Photo d’archives – Pierre Langevin)

Commenter cet article

avatar