We Are Monroe prêt à brasser le Grove Hall

We Are Monroe prêt à brasser le Grove Hall
We Are Monroe en mettra plein la vue et plein les oreilles au Groove Hall samedi.

Depuis près de deux ans, le groupe We Are Monroe surfe sur le succès de Funeral. Propulsé par la radio CHOM, le quatuor montréalais vient énergisé le public du Grove Hall samedi.

«CHOM, c’est assez gros, mais on n’est pas conscient du rayonnement, concède le bassiste Pierre-Luc Juteau. À Huntingdon, les gens écoutent de la musique, mais il faut faire voyager le nom du groupe là-bas. »

La formation actuelle, complétée du chanteur et guitariste Pat Gomes, du guitariste Jason Lalonde et de Ben Dupuis à la batterie propose son post-punk moderne depuis 2011.

«Je n’aime pas mettre d’étiquette à la musique, mentionne Juteau. Mais j’aime beaucoup l’image que si Joy Division et The Killers avaient un enfant, ce  serait We Are Monroe. »

Déjà, le groupe travaille sur un album à paraître au printemps. Un nouvel amalgame de chansons plus douces enregistrées sous la supervision d’un membre de The Dears et d’autres plus rentre-dedans avec Dave Traina de The Damn Truth. Déjà, la réception des nouvelles pièces est bonne en spectacle, ce qui conforte le groupe dans ses choix.

Ce qui est sûr c’est que le Grove Hall aura une rencontre percutante avec We Are Monroe samedi. «On aime les lumières, assure le bassiste. On s’est donc construit un kit qui punch visuellement. On a joué à La Boîte noire à Sherbrooke et un des locataires en haut de la salle est venu nous dire qu’on n’était pas au Centre Bell et qu’on l’empêchait d’écouter sa télévision. »

We Are Monroe

En spectacle samedi à 20 h 30 au Grove Hall

La première partie est assurée par Machines Géantes

Billets en prévente au coût de 10 $ ou 12 $ à la porte

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des