VIDÉO – Un album de duos et d’amitiés pour Denis Miron

Par Mario Pitre
VIDÉO – Un album de duos et d’amitiés pour Denis Miron
Laurence Jalbert est l’une des artistes qui ont joint Denis Miron dans le projet de la Fondation Bon départ. (Photo : albumbondepart.ca)

Plusieurs artistes connus se sont faits complices du chansonnier Denis Miron pour l’enregistrement d’un tout nouvel album dont les profits seront versés à la Fondation Bon départ de Canadian Tire.

Gildor Roy, Laurence Jalbert, Breen Leboeuf, Annie Blanchard, Wilfred Lebouthillier, Steve Faulkner et Virginie Cummins ont tous accepté de joindre leurs voix à ce projet unique lancé par Denis Miron et Michel Choinière, propriétaire du magasin Canadian Tire de Valleyfield, à l’occasion du 30e anniversaire de la Fondation Bon départ.

«Tout le monde a embarqué dans le projet avec plaisir, en sachant que tous les profits allaient pour une bonne cause et qu’on pouvait compter sur un super bon canal de distribution à travers les magasins Canadian Tire», raconte Denis Miron.

Celui-ci a formé des duos pour interpréter diverses chansons que les gens connaissent et qui ont fait le succès des artistes participants. Une autre chambre d’hôtel avec Gildor Roy, Jeter un sort avec Laurence Jalbert, ou encore Si j’avais un char avec Steve Faulkner.

Tous ces succès ont été repris en version acoustique, sous la direction technique de Marc Beaulieu. L’album comporte également la chanson thème Au camp Bon départ, composée par Denis Miron et Michel Choinière et à laquelle tous les artistes prêtent leurs voix.

Distribué à grande échelle

La contribution de Michel Choinière dans le succès de ce projet a été «fantastique», a tenu à souligner le chansonnier. Sa vision et son important réseau de contacts font en sorte que l’album est en vente dans 97 magasins Canadian Tire de la province.

Michel Choinière, propriétaire du magasin Canadian Tire Valleyfield et le chansonnier Denis Miron ont uni leurs efforts dans le succès de ce projet musical. (Photo Journal Saint-François M.P.)

Grâce à la contribution des marchands du réseau, 10 000 disques ont pu être conçus et au rythme où vont les ventes, un autre 5000 copies devrait être produit.

Le projet peut aussi compter sur une commandite du réseau Québecor à travers ses différentes plates-formes médiatiques.

Le projet s’enligne donc pour être en mesure de verser entre 200 000 $ et 300 000 $ à la Fondation Bon départ, estime l’homme d’affaires. « C’est formidable de voir que ces artistes sont venus simplement pour le plaisir de chanter et de participer à une bonne cause », se réjouit-il.

La Fondation célèbre ses 30 ans cette année et a versé quelque 27 M$ depuis ses débuts pour divers organismes dédiés aux enfants dans le besoin, notamment par l’entremise du Camp Bon départ dont la base de plein air est située à Wenworth-Nord.

Dans la région, la Fondation et M. Choinière ont récemment versé 10 000 $ pour divers organismes jeunesse et ont contribué au grand succès des Jeux olympiques spéciaux présentés en 2019.

Denis Miron nous confie que d’autres projets majeurs sont en préparation pour lui dans les prochains mois. Entre-temps, il prendra part à l’un des spectacles virtuels des Fêtes organisés par la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, le vendredi soir 18 décembre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires