Vers les championnats du monde de BMX à l’âge de 7 ans

Vers les championnats du monde de BMX à l’âge de 7 ans

Emma Raphaëlle Trahan, de Melocheville, roule à fond de train aux guidons de son vélo de type BMX et elle a remporté le championnat québécois chez les filles âgés de 7 et 8 ans.

Crédit photo : (Photo : gracieuseté)

SPORTS CYCLISTES.  Une jeune fille du secteur Melocheville de la ville de Beauharnois se démarque sur la scène des sports cyclistes et elle représentera le Québec aux championnats mondiaux de BMX qui se tiendront en Belgique à l’été 2019.

Emma Raphaëlle Trahan, âgée de 7 ans, a gagné le titre québécois au cumulatif des points dans son groupe d’âge en 2018 et elle s’est illustrée au plan national en montant sur la seconde marche du podium à la compétition comptant pour le championnat canadien. Ces performances réalisées face à des fillettes de 7 et 8 ans, qui sont plus âgées qu’elle pour la plupart, ont valu à Emma Raphaëlle la reconnaissance des dirigeants de la Fédération québécois des sports cyclistes (FQSC).

La jeune cycliste du club de BMX de Vaudreuil-Soulanges a levé les bras sur le podium à Bromont, trophée en main, après avoir conquis le titre provincial de la Coupe du Québec au cumulatif des points. (Photo: gracieuseté)

Petite machine sur deux roues, le petit bout’ chou a enlevé les honneurs de 6 des 13 événements tenus dans le cadre de la Coupe du Québec au cours de la dernière saison. Emma Raphaëlle a en outre obtenu 4 résultats de 2e position et elle a pris le 3e rang à trois reprises.

La jeune Melochevilloise, membre du Club de BMX de Vaudreuil-Soulanges à Coteau-du-Lac, a concrétisé son championnat à Bromont. Emma Raphaëlle a récolté 236 points au classement cumulatif pour devancer par deux points Chloé Bernard, du Club de BMX Rive-Sud à Bromont.

Emma Raphaëlle Trahan a développé une passion pour les courses de BMX tout comme ses frères Elliot, âgé de 11 ans, et Jacob, 9 ans. (Photo: gracieuseté)

La crème de la crème parmi les 23 filles inscrites au championnat provincial, Emma Raphaëlle s’est illustrée également à la compétition où le titre canadien était à l’enjeu à Drummondville. La championne québécoise n’a été devancée que par une cycliste albertaine, Logan Lee, et elle s’est assurée de la 2e place. Le lendemain, la vice-championne a eu le dessus sur sa rivale albertaine en remportant la victoire lors d’une autre épreuve.

Une petite machine sur deux roues, Emma Raphaëlle a adopté le sport du BMX dès l’âge de 4 ans. (Photo: gracieuseté)

L’été prochain, Emma Raphaëlle s’envolera à destination de Heusden-Zolder en Belgique pour se mesurer à l’élite européenne du BMX chez les filles de 7 et 8 ans, du 23 au 28 juillet 2018.

La jeune sensation du circuit québécois a complété ses premiers tours de piste et elle a fait ses premiers sauts sur les bosses aux guidons d’un vélo extrême à l’âge de 4 ans. Inspirée par la détermination de ses frères Jacob et Elliot, âgés aujourd’hui de 9 et 11 ans, Emma Raphaëlle a développé la même passion pour les courses de BMX.  A vélo sur une base régulière à la piste de Coteau-du-Lac durant la saison de compétition, elle maintiendra le rythme en hiver à raison de deux fois par semaine incluant un programme d’entraînement en gymnase.

La championne québécoise s’est assurée de la 2e position à la compétition comptant pour le titre canadien à Drummondville. (Photo: gracieuseté)

Ses frères sont également à fond dans le BMX et Jacob Trahan a terminé à égalité en 4e place au classement général sur un total de quelque 80 jeunes dans la catégorie des 9-10 ans. L’aîné de la famille, Elliot a eu la malchance de se briser une main et malgré une saison écourtée, il s’est classé 13e au cumulatif sur une soixantaine de cyclistes chez les 11-12 ans. «C’est vraiment une affaire de famille chez nous», a validé la mère d’Emma Raphaëlle, Jacob et Elliot, Isabelle Faille.

Commenter cet article

avatar