Valleyfield confirme la tenue des camps de jour

Par Yanick Michaud
Valleyfield confirme la tenue des camps de jour
Miguel Lemieux et François Therrien ont mentionné que la qualité de l’équipe d’animateurs, la collaboration des parents et la complicité des enfants seront la clé pour assurer le succès des activités dans ce contexte aussi particulier. (Photo : Courtoisie)

La décision tant attendue concernant les camps de jour est tombée à Salaberry-de-Valleyfield.

Après avoir pris connaissance des dernières annonces dans le dossier, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et la Cité des Arts et des Sports ont le plaisir d’annoncer le retour des camps de jour pour l’été 2020.

Ces derniers pourront avoir lieu du 29 juin au 14 août, du lundi au vendredi de 7 h 30 à 16 h 30.

« En adoptant cet horaire, nous avons pu faire en sorte de construire notre programme autour du concept de “bulle” pour les enfants. Concrètement, cela signifie que le nombre d’enfants par groupe sera réduit au minimum et qu’il n’y aura jamais de contact entre les enfants de groupes différents. Ainsi, si un cas positif devait être détecté, nous n’aurions qu’un seul groupe à isoler et nous pourrions empêcher la propagation. Les activités pourraient aussi être maintenues pour les autres participants en attendant le résultat des tests de dépistage », a expliqué le maire de Salaberry-de-Valleyfield, monsieur Miguel Lemieux.

Revoir les façons de faire

Pour François Therrien, directeur général de la Cité des Arts et des Sports, organisme chargé par la Ville de la gestion des camps de jour, le contexte a fait en sorte de contraindre son organisation à apporter de multiples changements. « Nous avons dû modifier nos pratiques, revoir notre programmation repenser la gestion de nos sites. Pour assurer la sécurité des enfants et de nos employés, nous avons suivi avec une extrême rigueur le Guide de Relance des Camps de Jour et les consignes de la Santé publique du Québec. Aucun compromis ne sera fait en ce qui concerne l’hygiène et la salubrité », a-t-il-assuré. Outre le concept de « bulle », le respect de la distanciation physique de 2 mètres et l’organisation d’activités extérieures seront notamment favorisées.

Grande collaboration des partenaires

En plus de la Ville et de la Cité des Arts et des Sports, la réorganisation a été rendue possible grâce à la collaboration d’un troisième acteur, soit la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands (CSVT). Cette collaboration permettra aux activités des camps de jour de se déployer sur cinq sites, dont trois appartiennent à la CSVT. Les sites en question sont les suivants :

  • Établissement Gaétan-Rousse ;
  • École Frédéric-Girard ;
  • Camp Bosco ;
  • École Marie-Rose ;
  • École Edgar-Hébert.

Les parents bientôt contactés

Ainsi, la stratégie adoptée permettra d’offrir une place à plus de 500 enfants, soit la quasi-totalité de ceux dont la préinscription avait été effectuée. Dès lundi le 8 juin, le personnel de la Cité des Arts et des Sports entrera en contact avec les personnes qui se sont préinscrites par ordre de priorité d’appel. Les parents qui ne se sont pas encore manifestés peuvent également communiquer à la Cité des Arts et des Sports au 450 373-6573, afin d’être inscrits sur une liste d’attente. Certaines annulations pourraient en effet leur garantir une place.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Josée Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Josée
Guest
Josée

Nous travailleurs de la santé qui commençons à 7h30 le matin….comment ferons nous si les camps ouvrent seulement à cette heure………
C’est une grosse contrainte pour plusieurs parents