Unis pour l’accès des migrants aux soins de santé

Par Mario Pitre
Unis pour l’accès des migrants aux soins de santé
(Photo : Journal Saint-François Gracieuseté)

Des manifestants ont bravé le froid le mardi 12 février devant les bureaux de Service Canada, rue Maden, dans le cadre d’un vaste mouvement mis en branle au pays visant à rappeler au gouvernement fédéral son obligation de garantir des soins de santé aux migrants en attente d’un statut de réfugié ou d’immigrant.
Les sympathisants reliés au collectif Soignons la justice sociale et au RATTMAQ ont distribué des pamphlets visant à sensibiliser la population à cette cause qui touche des centaines de milliers de migrants précaires, notamment les nombreux qui entrent au pays de façon irrégulière dans le secteur du chemin Roxham à Hemmingford.
Ce mouvement découle d’une décision rendue en juillet dernier par le Comité des droits de l’homme de l’ONU, dans laquelle celui-ci a condamné le Canada pour avoir refusé l’accès aux soins de santé à une résidente de Toronto originaire de la Grenade, Nell Toussaint.
L’ONU a été saisie de cette situation et elle accordé un délai de 180 jours au gouvernement d’Ottawa, soit jusqu’au 9 février, pour amorcer une révision de sa législation et s’assure que les migrants en situation irrégulière aient accès aux soins de santé. En réaction, une lettre signée par plus de 1500 personnes et 80 organisations a aussi été adressée au gouvernement en appui à cette mesure.

Louis-Philippe Boucher, du collectif Soignons la justice sociale, a expliqué les objectifs de ce mouvement. (Photo Journal Saint-François Gracieuseté)
Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
René Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
René
Guest
René

Si on va dans ces pays, vont-ils payer nos frais médicaux??????????? êtes vous tanné de toujours payer pour tout le monde.