Une trentaine de personnes infectées par la COVID au Centre d’hébergement d’Ormstown

Sarah Rennie - The Gleaner
Une trentaine de personnes infectées par la COVID au Centre d’hébergement d’Ormstown
(Photo : (Photo - Google Maps))

L’épidémie de COVID a frappé au moins 26 résidents et 6 travailleurs de la santé depuis le 2 janvier au Centre d’hébergement d’Ormstown.

Le premier cas, un résident du second étages, aurait été rapporté lors du premier samedi du mois. «Nous avons commencé à planifier une éclosion tout de suite, a indiqué la Dre Catherine Bélanger, coordonnatrice COVID-19 pour le réseau de santé local du Haut-Saint-Laurent. L’ensemble du deuxième étage a été testé le lendemain et plusieurs autres cas positifs ont été diagnostiqués. Le mercredi 6 janvier, le verrouillage complet était en place. »

Toutes les mesures de prévention et de contrôle des infections et le dépistage régulier de tous les résidents et employés étaient incidemment mis en place.

Dre Bélanger a comparé le tout à une opération militaire dans laquelle tout peut évoluer rapidement. «Vous ne pouvez pas tout préparer à l’avance, vous devez donc faire beaucoup de choses à la volée, explique-t-elle. Les gens qui y travaillent ont tout pris dans la foulée. Ils pensent toujours aux personnes dont ils s’occupent. »

Malheureusement, les mesures préventives et la vitesse à laquelle elles ont été mises en place n’ont pas suffi à contenir l’épidémie. Celle-ci s’est rapidement propagée pour toucher toutes les ailes de soins. Une équipe médicale composée de deux médecins et du personnel dédié est sur place pour soigner les patients isolés dans une zone chaude englobant désormais tout le deuxième étage.

Selon Dre Bélanger, une volonté de protéger les résidents non infectés et de fournir des soins à ceux qui ont été testés positifs a rapidement pris le dessus dans la stratégie.

«Nous prenons cette épidémie très au sérieux, confirme Jade St-Jean, la conseillère principale, communications externes, médias et relations ministérielles au CISSSMO. L’organisation a été en communication régulière avec les familles des résidents avec des mises à jour sur la situation.

Tous les résidents du CHO avec des résultats négatifs au 7 janvier ont été vaccinés sur place par une équipe de vaccination mobile. Certains ont cependant été testés positifs depuis. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires