Une seconde vie pour les citrouilles après l’Halloween

Par Mario Pitre
Une seconde vie pour les citrouilles après l’Halloween
Il existe de multiples façons de «recycler» la citrouille au lendemain de l’Halloween. (Photo : Gracieuseté)

À 15 jours de l’Halloween, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield encourage ses citoyens à détourner un maximum de citrouilles des ordures et de l’enfouissement.

Avant d’être un objet décoratif mis en vedette à l’Halloween, la citrouille est un aliment qui fait partie du patrimoine et pousse localement. La meilleure option pour s’en débarrasser, c’est de lui donner une seconde vie.
Comment? La Ville, en partenariat avec l’organisme Pour un Réseau Actif dans nos Quartiers (PRAQ), invite les citoyens à cuisiner leurs citrouilles, à les composter à la maison ou à s’en départir via la collecte des matières organiques.
Cuisiner la citrouille demeure de loin LA meilleure idée car, en plus de procurer des fibres, du zinc et de la vitamine A, la citrouille est savoureuse. Elle se prête à toutes sortes de recettes et de formes : rôtie, en cube, en purée, en pâtisserie…
On peut aussi composter la citrouille à la maison ou à la plateforme municipale. Le compostage domestique réduit le transport et offre de nombreux bénéfices environnementaux au jardin et à la cour. Autrement, la collecte porte-à-porte des matières organiques est offerte les lundis pour le secteur A (quartiers Georges-Leduc, Grande-Île, Nitro et Saint-Timothée) et les mardis pour le secteur B (quartiers Champlain, Jules-Léger, La Baie et Robert-Cauchon).
Les restaurants campivallensiens sont aussi invités à mettre la citrouille au menu.
Atelier de cuisine collective
De plus, le 8 novembre prochain de 13h à 16h, le PRAQ invite la population à se rassembler dans la cuisine de la Popote Roulante, située au 282 rue Jacques-Cartier. L’équipe du PRAQ proposera un atelier de cuisine collective autour de la citrouille. On recommande d’apporter ses contenants afin de ramener ses créations à la maison pour le souper.
Finalement, afin de guider les citoyens désireux de «sauver» leur citrouille, un guide composé de conseils et de fiches d’activités rédigé par le PRAQ est disponible en ligne: ville.valleyfield.qc.ca/citrouille. (M.P.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des