Une glace de moins de 15 cm peut s’avérer dangereuse

Par Mario Pitre
Une glace de moins de 15 cm peut s’avérer dangereuse
Il n’est pas touiours sécuritaire de s’aventurer sur la glace sans en connaître la solidité. (Photo : Journal Saint-François Archives)

Les étendues de glace de la région peuvent être invitantes pour les amateurs de sport hivernal, mais celles-ci doivent avoir une épaisseur minimales de 15 cm (6 pouces) pour être sécuritaires.
C’est du moins ce que recommande la Croix-Rouge canadienne. «Pour patiner ou marcher sur la glace, celle-ci doit avoir un minimum de 15 cm (6 pouces) d’épaisseur. Pour jouer au hockey sur la glace, elle devrait mesurer au minimum 20 cm (8 pouces) et pour rouler sur la glace en motoneige, l’épaisseur doit être d’au moins 25 cm (10 pouces)», recommande l’organisme dans un communiqué envoyé aux médias.
En date du mardi 8 janvier, la glace mesurée dans le secteur du village de pêche possède une épaisseur de 8 pouces, selon les informations obtenues auprès de la Ville. L’épisode de froid attendu le week-end prochain devrait permettre l’installation de cabanes.
Couleur de la glace
Outre l’épaisseur, la couleur de la glace peut également donner un aperçu de sa solidité. «Une glace bleu pâle est synonyme de dureté. Une glace blanche opaque est deux fois moins solide que la glace bleu pâle. Cette glace se forme lorsque la neige est saturée d’eau et gèle en surface. Dans ce cas, il faut être très vigilant. Finalement, une glace grise n’est pas sécuritaire. La couleur grise indique la présence d’eau. Il faut donc éviter de s’y aventurer», signale la Croix-Rouge.

Prévenir les urgences
La Croix-Rouge donne par ailleurs quelques conseils pour prévenir les urgences résultant de l’exposition au froid, pour reconnaître les signes d’une trop longue exposition au froid et savoir comment apporter de l’aide au besoin.
-Se couvrir la tête et le tronc en portant un chapeau et plusieurs épaisseurs de vêtements faits de tissus tissés serrés, comme la laine ou les fibres synthétiques.
-Couvrir les parties exposées comme les doigts, les joues, les oreilles et le nez.
-Si les vêtements deviennent mouillés par temps froid, les retirer pour mettre des vêtements secs dès que possible.
-Boire beaucoup de liquides chauds pour aider le corps à conserver sa chaleur, mais éviter la caféine ou l’alcool.
Pour plus d’information sur les signes, les symptômes et le traitement des urgences liées au froid ou pour suivre un cours de secourisme de la Croix-Rouge, on peut consulter le www.croixrouge.ca.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des