Une amitié improbable, mais tout en douceur

Par François Charron
Une amitié improbable, mais tout en douceur

Qui a dit que les bergers allemands étaient des chiens qui faisaient peur?

Au contraire, s’il est bien éduqué, il devient plutôt intelligent, curieux, alerte et… très doux!

Comme on dit, il n’y a pas de mauvais chiens, que des mauvais maîtres, et je crois qu’on en a la preuve juste ici!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires