Actualités
Faits divers

Une amende de 20 000$ pour avoir pris des fossiles

samedi le 14 mai 2022
Modifié à 13 h 28 min le 12 mai 2022
Par Ali Dostie

adostie@gravitemedia.com

Il s’agit de l’amende la plus importante à avoir été infligée pour l'enlèvement illégal de fossiles des schistes argileux de Burgess. (Photo gracieuseté)

Un résident de la Rive-Sud a notamment écopé d'une amende de 20 000$, le 27 avril, alors que 45 fossiles provenant majoritairement du parc national Kootenay, en Colombie-Britannique, ont été saisis à son domicile par le Service de police de l'agglomération de Longueuil. La Loi sur les parcs nationaux du Canada y interdit l'enlèvement de tout objet naturel tel qu'un fossile, une plante ou un animal.

Le contrevenant a plaidé coupable à enlèvement d'objets naturels, en contravention avec le Règlement général sur les parcs nationaux, ainsi qu’à un trafic illégal d'animaux sauvages, soit les fossiles retirés du parc national Kootenay, par transport, ce qui contrevient à la Loi sur les parcs nationaux du Canada.

«L'article 25 de la loi s'applique à tout animal sauvage vivant ou mort; c'est la raison pour laquelle les fossiles sont visés par cette disposition», décrit le communiqué de Parcs Canada.

Il s’agit de l’amende la plus importante à avoir été infligée pour l'enlèvement illégal de fossiles des schistes argileux de Burgess. 

«Le montant élevé montre bien la gravité de l'infraction et la grande importance du gisement fossilifère, indique Parcs Canada. L'argent provenant de l'amende sera versé au Fonds pour dommages à l'environnement, et il servira à financer des projets de rétablissement de la nature ainsi que de conservation d'habitats et d'espèces sauvages.»

Le contrevenant a aussi écopé d'une ordonnance de sursis de cinq mois qui est assortie d'un couvre-feu. 
Son procès s’est déroulé devant la Cour provinciale de la Colombie-Britannique, à Cranbrook.

Enquête en 2020

À l’été 2020, un membre du public a transmis aux gardes de parc de Parcs Canada à Lake Louise des informations concernant l'enlèvement de fossiles issus des gisements de schistes argileux de Burgess. 

«Les gardes du parc national de la Mauricie et des voies navigables du Québec ont fait équipe avec la police de Longueuil pour perquisitionner dans une résidence privée de la région de Montréal», détaille le communiqué. 

Un expert du Musée royal de l'Ontario a confirmé que les fossiles saisis provenaient des parcs nationaux Kootenay, Yoho et Jasper, majoritairement issus de la carrière du canyon Marble, dans le parc national Kootenay.

La GRC, la police de Longueuil, le Musée royal de l'Ontario ainsi que les gardes de parc de Parcs Canada en Colombie-Britannique, en Alberta et au Québec ont ainsi été impliqués dans l’enquête.

505 millions d’années

Les schistes argileux de Burgess, dans le parc Yoho, sont considérés comme l'un des gisements fossilifères les plus importants de la planète. Ils renferment des fossiles de certains des premiers animaux complexes à avoir vécu dans les océans, il y a plus de 505 millions d'années.

La carrière du canyon Marble, dans le parc national Kootenay, a été découverte par des chercheurs en 2012. Le Musée royal de l'Ontario possède plus de 10 000 spécimens de fossiles tirés de ce nouveau gisement.

«Pour chaque expédition jusqu'aux gisements de schistes argileux de Burgess, les chercheurs doivent obtenir un permis de recherche et de collecte auprès de Parcs Canada. Le gouvernement du Canada reste propriétaire des fossiles prélevés», précise Parcs Canada. 

Dernières nouvelles