Un nouveau «GP-57» pour Jack Lupton et Bert Henderson pilotera le «H-79»

Par Denis Bourbonnais
Un nouveau «GP-57» pour Jack Lupton et Bert Henderson pilotera le «H-79»
Jack Lupton pilotera le dernier bateau construit aux ateliers de Bert Henderson, le «Miss Waverly» GP-57, aux 81es Régates de Valleyfield. Il devrait partager le volant avec son cousin, David Alexander. (Photo : (Photo : gracieuseté))

MOTONAUTISME.  Parmi les plus récentes nouvelles émanant de la Ligue de Régates d’Hydroplanes, c’est maintenant confirmé que Bert Henderson conduira le «Bad Influence» H-79 de Michael Grendell dans la classe Hydro 350 ce week-end aux 81es Régates de Valleyfield.

Le pilote de Brockville (Ontario) prend la relève de Ghislain Marcoux qui a décidé d’accrocher son casque après avoir fait deux envolées à bord de l’embarcation que Douglas Rapp a mené à la victoire dans la finale à Valleyfield l’été dernier.

Tout indique que Henderson n’aura pas de volant en Grand Prix et ne pourra battre le record qu’il partage avec Jean Théorêt pour le plus grand nombre de victoires à Valleyfield (5) en Grand Prix. Le bateau qu’il devait conduire, celui qu’il vient de construire pour le Néo-Zélandais David Alexander sera conduit par ce dernier qui partagera le volant avec son cousin Jack Lupton, dont le «Miss New Zealand» GP-57 a été endommagé lors de la collision mortelle avec le «Miss Cléopâtre» GP-9 de Mathieu Daoust.

C’est donc un «GP-57» complètement neuf que Jack Lupton conduira aux 81es Régates de Valleyfield. Avec tout l’encouragement et les témoignages qu’il a reçu au cours des derniers jours, le coureur de Waverley (Nouvelle-Zélande) peut sûrement être considéré comme le favori sentimental pour gagner le Grand Prix de Valleyfield 2019. Le nouveau bolide portera d’ailleurs le nom de «Miss Waverley» GP-57.

Un duo à surveiller en «Unlimited»

Selon des journalistes qui suivent de près les activités de la classe «Unlimited», le tandem Bert Henderson/Patrick Haworth deviendra redoutable avec les bateaux «Spirit of Detroit» propriété de Dave Bartush. Henderson a décroché deux podiums en autant d’événements à Guntersville en Alabama (3e) et Madison dans l’Indiana (2e). Haworth, qui était aux communications avec Henderson, a lui-même fait 5 des 10 tours nécessaires à 130 m/h de moyenne pour passer son permis de pilote «U». Patrick doit en principe piloter sa propre embarcation, le «Spirit of Detroit» U-10 aux Régates de Tri-Cities (Washington), les 26, 27, 28 juillet, ainsi qu’à Seattle, Washington (2 au 4 août) et San Diego en Californie, du 13 au 15 septembre.

L’ex-pilote du «Long Gone» lors du retour des bateaux Grand Prix en HRL, Jimmy Shane a remporté les deux premières finales dont la «Gold Cup» devant les copropriétaires du «Home Street Bank/Miss Madison» U-6, les citoyens de la ville de Madison, un des châteaux-forts de la classe «Unlimited».

Bert Henderson et Patrick Haworth sont déjà considérés comme un duo redoutable dans la classe «Unlimited» au sein de l’écurie «Spirit of Detroit». (Photo: Unlimiteds.net)
Le conducteur du «Spirit of Detroit» U-7, Bert Henderson a décroché deux podiums en autant de finales à Guntersville (Alabama) et Madison (Indiana). (Photo: Unlimiteds.net)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des