Un médecin spécialiste de chez nous publie un livre sur le mal de dos

Par Denis Bourbonnais
Un médecin spécialiste de chez nous publie un livre sur le mal de dos
Dans son livre intitulé «Le mal de dos, biomécanique et conséquences thérapeutique», le docteur Jean-Marie Latreille propose une alternative à l’approche thérapeutique pharmaceutique qui ne résout pas le problème sur une longue période. (Photo : (Photo: gracieuseté))

PUBLICATIONS. «Le mal de dos, biomécanique et conséquences thérapeutiques» : tel est le thème du livre que vient de publier le docteur Jean-Marie Latreille, qui a pratiqué comme physiatre pendant plus de 25 ans à l’Hôpital du Suroît.

Dans le bouquin de 172 pages paru aux Editions Cursus universitaire, le résident de Saint-Anicet élabore sur la réalité que la plupart des gens ont mal au dos, souvent ou moins occasionnellement. Comment expliquer sa généralisation dans la population?

L’auteur émet l’hypothèse à l’effet que la bidépie, commune à l’être humain, impose à la colonne vertébrale des contraintes mécaniques de surcharge. Grâce à des calculs de vecteurs de force, Dr Latreille établit une preuve mathématique de cette surcharge qui agresse les articulations de la colonne lors des diverses activités de la vie quotidienne.

«Dans la majorité des cas qui m’étaient référés, les patients souffraient de douleurs vertébrales. Pour les traiter, j’ai dû développer une approche particulière qui dépassait la thérapie traditionnelle à base de médicaments. Mon expérience clinique m’a fait comprendre que la grande fréquence des maux de dos dans la population relève non pas seulement du soulèvement de charges lourdes mais de toutes les activités normales», explique celui qui a consacré la majeure partie de sa carrière au Service de physiatrie de l’Hôpital du Suroît comme clinicien et électromyographiste, de 1981 à 2007.

L’ouvrage du médecin à la retraite depuis 2018 propose une nouvelle stratégie pour combattre le mal de dos tout en présentant une critique motivée de l’approche thérapeutique traditionnelle, possiblement efficace à court terme mais qui ne change pas la morbidité liée «à ce fléau généralisé chez les êtres humains».

Après avoir établi une preuve mathématique, le docteur Latreille avance que c’est l’absence d’appui intérieur chez le bipède qui provoque une surcharge et, à la façon d’une grue, agresse les articulations de la colonne vertébrale au travers les simples gestes quotidiens. L’enseignement de ce mécanisme devient donc la base d’une nouvelle approche thérapeutique.

L’auteur, Dr Jean-Marie Latreille, a exercé sa profession dans le domaine médical pendant une cinquantaine d’années avant de prendre sa retraite en 2018. (Photo: gracieuseté)

Le docteur Latreille décrit dans son livre une stratégie pour combatte le mal de dos basée sur la pratique d’une prévention réalisée dans tous les gestes de la vie quotidienne. A l’aide de photos probantes, l’auteur recommande les bonnes postures à pratiquer et celles à éviter.

L’approche thérapeutique pharmaceutique peut, selon lui, être efficace à court terme mais ne résout pas le problème sur une longue période. Le docteur Latreille propose également, pour renforcer son dos, un programmes d’exercices conformes aux principes de biomécanique élaborés dans la première partie du livre.

S’adressant d’abord aux intervenants du milieu de la santé qui traitent les maux de dos (médecins, physiothérapeutes, ergothérapeutes, orthésistes-prothésistes, etc…), ce volume rejoint aussi le grand public en raison de son contenu informatif à propos d’une nouvelle façon de vivre sur le plan postural pour prévenir le mal de dos.

«Le mal de dos n’est pas réservé aux travailleurs de force ou aux sportifs, mais touche une majorité d’humains. Comprendre sa biomécanique et les conséquences qui en découlent est un premier pas pour conserver un bon dos», affirme l’auteur dont le livre sera disponible prochainement à la Librairie Boyer de Salaberry-de-Valleyfield.

Un 2e livre après «Le marchand général de Saint-Anicet»

Dr Jean-Marie Latreille, âgé aujourd’hui de 78 ans, a pratiqué en tant que physiatre aux hôpitaux Notre-Dame et Saint-Luc à Montréal avant d’être chargé de cours pour la Faculté de médecine de l’Université de Montréal entre 1975 et 1986. Il a par ailleurs écopé le poste de président du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) à l’Hôpital du Suroît de 2000 à 2004. Dr Latreille a complété sa carrière comme médecin assesseur au Tribunal administratif du travail du Québec (TAT) de 2007 à 2018.

Il s’agit d’un 2e livre pour l’homme qui a été candidat du Parti québécois dans le comté de Beauharnois-Huntingdon aux élections provinciales de 1989 et 1994. Jean-Marie Latreille a déjà publié un volume sur le «Marchand général de Saint-Anicet», qui avait relativement bien fait au chapitres de ventes avec plus de 350 exemplaires ayant trouvé preneur lors de sa sortie en libraries.

Parallèlement à sa carrière dans le domaine médical, Dr Jean-Marie Latreille s’est lancé en politique et il a été candidat du Parti québécois dans le comté de Beauharnois-Huntingdon aux élections de 1989 et 1994. On peut le voir en compagnie du chef péquiste Jacques Parizeau et de son épouse du temps, Lisette Lapointe. (Photo d’archives – Journal Saint-François)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des