Un kayakiste se noie dans le lac Saint-Louis

Valérie Lessard - Gravité Média
Un kayakiste se noie dans le lac Saint-Louis
Le lac Saint-Louis à Châteauguay. (Photo : Archives)

Un homme a perdu la vie le mardi 13 août lors d’une sortie en kayak sur le lac Saint-Louis, à Châteauguay.

«Le service de police a reçu un appel vers 17h10 afin de se rendre près du 621, boulevard D’Youville concernant une personne qui semblait en détresse après avoir chaviré de son kayak», rapporte Martin Dionne, sergent responsable de la division médias de la police de Châteauguay.

À l’arrivée des policiers, le kayakiste avait été ramené sur le bord de la rive par un plaisancier, mais il était inconscient et en arrêt cardio-respiratoire. « Des manœuvres de réanimation ont été effectuées par les policiers. L’homme a été transporté vers un centre hospitalier de la région où son décès a été constaté », indique M. Dionne.

La police de Châteauguay n’a pas donné de détails concernant l’identité de la victime ni son âge. Le service de police enquête pour déterminer les circonstances exactes du décès. «À l’heure actuelle, nous pouvons certifier qu’il n’y a aucune infraction criminelle dans ce dossier», mentionne le sergent Dionne.

Le service de police rappelle l’importance de porter une veste de flottaison lors des sorties sur les cours d’eau. Il n’est pas précisé si la victime en portait une ou non.

Un bilan qui s’alourdit

Ce décès fait monter le bilan des noyades à 48 depuis le début de l’année selon la Société de sauvetage du Québec. Il s’agit d’un bilan non officiel puisque les données sont compilées notamment via une veille médiatique. À titre comparatif, à pareille date l’an dernier, 44 personnes s’étaient noyées. Au total, en 2018, le Québec a compté 57 noyades.

Des conseils pour les activités en milieu naturel

La Société de sauvetage du Québec rappelle que 41 % des noyades au Québec surviennent en rivière. Voici quatre conseils de l’organisme.

Soyez conscients des risques : Un milieu naturel comporte des sources de danger imprévues : courant fort, fonds irréguliers, chutes, barrages et la météo. Il est important de connaître les dangers potentiels.
Planifiez les activités : Communiquer votre itinéraire à une personne de confiance avant votre départ. Certains milieux naturels sont éloignés ce qui entraine des délais pour les services d’urgence. Les moyens de communication peuvent aussi être limités.
Nagez uniquement dans des lieux aménagés et surveillés.
Portez votre veste de flottaison lors d’activités récréatives : personne n’est à l’abri d’une chute accidentelle dans l’eau.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des