Un important producteur de cannabis s’implante à Valleyfield

Un important producteur de cannabis s’implante à Valleyfield

La phase 1 du projet s’étendrait sur une superficie de production de 820 000 pieds carrés.

Une entreprise ontarienne a récemment annoncé son intention d’implanter à Salaberry-de-Valleyfield des installations pour la production de cannabis médicinal.

L’entreprise The Green Organic Dutchman (TGOD) a fait l’acquisition de terrains totalisant 3,2 millions de pieds carrés à Salaberry-de-Valleyfield. Le début de construction des installations de la phase 1, qui représente 820 000 pieds carrés, devrait débuter dès cet automne, mentionne le communiqué publié le 7 septembre sur le site web de l’entreprise.

«Notre site au Québec assurera la production dans un environnement contrôlé selon les règles de l’art, grâce à une technologie automatisée des plus avancée, incluant des zones de production ayant leur propre système d’aération. Cette technologie assure un plein contrôle de l’environnement extérieur qui réduit et élimine l’effet de contaminants et procure des conditions optimales pour la production de cannabis exempts de pesticides.»

Le choix de l’entreprise de s’installer à Salaberry-de-Valleyfield s’explique notamment par la proximité de la centrale hydroélectrique Beauharnois, de laquelle elle pourra compter sur un tarif préférentiel de 0,04$ du kilowatt-heure d’Hydro-Québec. L’approvisionnement en eau, en gaz naturel et sa localisation stratégique au niveau du transport sont également d’importants incitatifs pour TGOD.

Le directeur général de la Ville, Pierre Chevrier, indique par ailleurs que le projet estimé à quelque 40 M$ ne semble pas nécessiter d’autorisations de la Ville puisqu’il s’agirait d’un terrain privé déjà zoné agricole. Aussi, aucune demande n’a encore été déposée en lien avec les divers raccordements ou pour la construction d’un bâtiment.

«L’acquisition de cette propriété est importante et celle-ci jouera un rôle de premier plan en vue de devenir un des producteurs de cannabis à meilleur coût au Canada», affirme le président de TGOD, Csaba Reider.

TGOD possède déjà des installations à Hamilton, en Ontario, dont la production de cannabis médicinal est reconnue par le gouvernement fédéral.

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Christian MercierEdith LefebvreDu cannabis de Valleyfield à la SAQ - Saint-François Recent comment authors
trackback
Du cannabis de Valleyfield à la SAQ - Saint-François

[…] –Un important producteur de cannabis s’implante à Valleyfield […]

Edith Lefebvre
Invité
Edith Lefebvre

Ou faire application

Christian Mercier
Invité
Christian Mercier

Ou faire application