Un Défi FRAS version confinée

Un Défi FRAS version confinée
(Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin) (Photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin))

L’activité physique contribue à une bonne santé physique et mentale. Le Défi FRAS propose une version 2.0 de son événement le 13 juin, question d’égayer son confinement. 

Au lieu de se dérouler au site enchanteur du Parc régionale des Îles-de-Saint-Timothée, l’événement de marche et de course prendra le parcours de votre choix.

On invite les gens à se préparer pour une distance de 1, 5 ou 10 km et, la date venue, faire son effort physique vêtue du chandail du Défi FRAS. Il est aussi possible de s’inscrire au Défi Corpo qui jumelle des collègues de travail à une personne ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. On invite les gens à se prendre en photo le 13 juin et la faire parvenir au comité organisateur pour la création d’une mosaïque.

Rappelons que le Défi FRAS allait tenir sa 11e édition. Tous les profits amassés iront aux personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. La mission de la FRAS [Fondation des ressources alternatives du Suroît] consiste à aider ces personnes, en leur offrant un soutien financier dans le but qu’elles puissent réaliser leur plein potentiel et participer de manière active dans leur collectivité. En plus de soutenir la maison de répit Jean-Reid, un projet d’appartements supervisés nécessitera l’appui de la Fondation pour les prochaines années.

On peut s’inscrire via ce lien ou faire un don via cette plateforme sécurisée.

La FRAS remercie Desjardins, commanditaire de l’événement depuis le début.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des