Un club d’astronomie installe son site d’observation dans l’obscurité d’Elgin

Sarah Rennie - The Gleaner
Un club d’astronomie installe son site d’observation dans l’obscurité d’Elgin
Matthew Wallace se tient avec le panneau situé sur le nouveau site d'observation SAPM situé sur sa ferme à Elgin. (Photo : Pierre Tournay)

La Société d’Astronomie du Planétarium de Montréal (SAPM) s’est découvert un lieu unique d’observation de la voûte céleste dans le secteur rural d’Elgin.

Après la perte, en 2019, d’un site d’observation établi depuis longtemps à Hemmingford, la Société d’Astronomie du Planétarium de Montréal (SAPM) s’est retrouvée à la recherche d’un lieu de remplacement. On a tenté un nouvel emplacement à Hemmingford, près de la caserne de pompiers, mais il était plus proche du village et de la pollution lumineuse associée.

«Pour les membres purs et durs du club qui voulaient un ciel plus sombre, nous nous sommes déplacés vers l’ouest, explique Pierre Tournay, membre du SAPM. L’idée était de trouver un endroit accessible avec le moins de lumière possible, à moins de 90 minutes de Montréal», dit-il, se rappelant comment ils ont aveuglément commencé à frapper aux portes, se déplaçant peu à peu vers l’ouest de Hemmingford, à Havelock et à Hinchinbrooke.

Une nuit, l’astronome a décidé de conduire encore plus loin et s’est retrouvé à traverser le pont couvert de Powerscourt. «De l’autre côté, je me sentais transporté dans les années 1800. Je pensais qu’il devait y avoir une panne de courant », dit-il en riant. Tournay s’arrêta, sortit de sa voiture et leva les yeux. «On pouvait voir la Voie lactée à l’œil nu», s’exclame-t-il.

Convaincu d’avoir trouvé cet idéal insaisissable de ciel sombre et de faible luminosité, il est rentré chez lui et a commencé à chercher sur Google Maps un espace ouvert avec une route d’accès. Puis les membres du club ont commencé à frapper aux portes.

«Il a fallu 15 endroits différents et près de 18 mois de recherche pour trouver celui d’Elgin », dit-il. Cet endroit s’est avéré être situé sur la 3e concession, à l’est de la route Paul Sideroad, sur un terrain appartenant à Matthew Wallace de la Ferme A&B Blankers.

Tournay dit qu’il a été ravi lorsque Wallace a répondu et que sa demande de créer un site d’observation sur son terrain a été bien accueillie.

Une carte de pollution lumineuse montre clairement l’absence de lumière à Elgin. (PHOTO Pierre Tournay)

«Il vient d’arriver ici, se souvient Wallace en riant. Je pensais que c’était une excellente idée, puisque nous n’utilisons pas la terre là-bas», ajoute-t-il.

Le site est juste au-dessus de ce que les habitants appellent le Hogsback. Il a fallu cinq charges de gravier pour aplanir suffisamment la route d’accès pour que les membres puissent transporter en toute sécurité leur équipement délicat à l’arrière de leurs voitures «citadines».

«Il fait vraiment sombre là-bas», confirme-t-il, notant que les gars qui sont venus sur le site l’été dernier étaient des observateurs assez acharnés, avec un équipement de premier ordre. «Vous pouviez voir les lunes autour de Saturne», explique Wallace, dont la jeune famille a pu admirer de près le ciel nocturne avec les membres du SAPM.

«C’est un endroit formidable, avec un bel horizon et sombre», dit Tournay, en mettant l’accent sur l’obscurité. «Pour avoir un ciel encore plus sombre, il faut aller à Mégantic ou au parc La Vérendrye, mais ce sont de trois à quatre heures de route dans chaque sens», dit-il, insistant sur le fait qu’Elgin est l’endroit le plus sombre au sud de Montréal.

«Nous chassons les galaxies et les nébuleuses, nous avons donc besoin de l’obscurité», explique-t-il, ajoutant que si la COVID a empêché les membres du club d’astronomie de profiter du site d’Elgin autant qu’ils l’auraient souhaité, les rares fois où ils sont sortis, ils ont pu voir des objets célestes sans télescopes, «ce qui est un très bon signe».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Normand Demontigny
Normand Demontigny
14 jours

Wow! Quelle bonne nouvelle! J’aimerais bien moi aussi profiter de ce beau panoramas d’étoiles …Donnez moi des nouvelles! Hé soyez certain que je vais y donner suite..