Un circuit de golf pour les jeunes et les débutants à Saint-Anicet

Par Denis Bourbonnais
Un circuit de golf pour les jeunes et les débutants à Saint-Anicet
Les jeunes joueurs se plaisent sur le nouveau Circuit Desjardins au Club de golf de Saint-Anicet.

LOISIRS.  Le Club de golf de Saint-Anicet innove en créant un nouveau circuit visant à agrémenter la pratique de ce loisir pour les débutants, les juniors ou toute personne désirant avoir un «challenge» différent.

Le parcours intégré au terrain existant comprend des tertres de départ installés au centre de l’allée et les trous couvrent une distance oscillant autour de 150 verges, mais ayant les mêmes normales que sur les tertres réguliers.

«Le Circuit Desjardins comprend des jalons identifiés sur les deux parcours (Saint-Anicet, Port Lewis) et les distances sont indiquées sur la carte de pointage. Ce circuit servira à démocratiser le sport du golf. Les parcours sont adaptés au niveau d’habileté des joueurs», explique Marc Faubert, propriétaire du Club de golf de Saint-Anicet.

Les trous du circuit intégré dans le parcours régulier sont d’une distance de 150 verges en moyenne. (Photo: Pierre Langevin)

La clientèle jeunesse âgée entre 5 et 12 ans est visée ainsi que les débutants et débutantes, particulièrement les filles qui ne génèrent pas autant de puissance à l’impact pour atteindre de longues distances. «Nous pensons que cette promotion peut inciter les débutants et juniors à mieux apprécier les plaisirs du golf», souhaite Marc Faubert.

Le propriétaire croit que le circuit Desjardins permettra de resserrer les liens familiaux et de favoriser le jeu en couple ou en famille. «Ultimement, servir de tremplin en augmentant de le nombre d’adeptes de ce sport. Le golf reste un sport magnifique, mais comment difficile à pratiquer pour les débutants ou juniors», devait-il signifier.

«Les jeunes se découragent de jouer des normales 4 ou 5. Inversement, ils adorent jouer des normales 3. Les tertres de départ actuels pour dames sont conçus pour les joueuses ayant un minimum d’expérience de jeu. Nous voyons aussi des seniors aller vers les rouges», poursuit Marc Faubert.

Les juniors ont la possibilité de faire des «birdie» et même des «eagle». Melissa Lamy, Nancy Bourassa et Kathleen Favreau-O’Brien, des Caisses Desjardins, ont encouragé ce jeune golfeur. (Photo : Pierre Langevin)

Ainsi, les débutants ont la possibilité de rivaliser avec les joueurs des tertres réguliers. En même temps, le Circuit Desjardins devient un élément de challenge entre amis.

Melissa Lamy, directrice des communications à la Caisse du Haut-Saint-Laurent, a indiqué que le circuit de golf qui porte le nom de l’entreprise cadre bien dans les valeurs de Desjardins, soit les saines habitudes de vie et l’activité physique.

Les golfeurs présents à la conférence de presse ont pu tester le nouveau parcours et l’expérience a donné lieu à des défis intéressants. Pour l’équipe des médias dont l’auteur de ces lignes a fait partie, les «birdie» et mêmes les «eagle» ont été nombreux mais ce ne fut pas suffisant pour vaincre les Nordiques, gagnants du tournoi de formule Vegas.

Ce jeune golfeur a frappé sa balle en présence de Nancy Bourassa, Kathleen Favreau-O’Brien et Melissa Lamy, des Caisses Desjardins, ainsi que de Marc Faubert, propriétaire du Club de golf de Saint-Anicet. (Photo: Pierre Langevin)
Le propriétaire du Club de golf de Saint-Anicet, Marc Faubert a révélé les objectifs poursuivis par ce parcours. (Photo: Pierre Langevin)
Les Caisses Desjardins du Haut-Saint-Laurent et de Salaberry-de-Valleyfield étaient bien représentées. (Photo: Pierre Langevin)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des