Un café culturel pour animer les locaux vacants du centre-ville

Par Mario Pitre
Un café culturel pour animer les locaux vacants du centre-ville
JF-27082015-factrie

Un projet de «café culturel éphémère» a vu le jour ces dernières semaines afin d’animer le centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield. La Factrie occupera successivement différents locaux vacants du centre-ville en donnant l’opportunité à des artistes de se faire connaître.

Le projet a été initié par un comité formé de représentants du Café Agora, de Valspec, du Collège de Valleyfield, du Festival Artefact et de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Avec l’appui financier de la Ville, le comité a mandaté Orpheus Delirium, une jeune boîte de production événementielle de la région, pour réaliser une consultation de différents acteurs du milieu culturel campivallensien et voir à la gestion du projet.

D’autres partenaires se sont ensuite greffés à ce comité, dont l’Association générale des étudiants du Collège de Valleyfield et l’entreprise les Manifestes, responsable de la signature graphique du café.

Premier week-end

Le café culturel La Factrie s’animera une première fois lors des Journées de la culture, les 25, 26 et 27 septembre. Le site de ce premier événement, tenu sous le thème de l’effervescence, demeure encore secret toutefois jusqu’au 20 septembre.

«L’idée est de créer une bulle autour de ce happening», lance Marc-Olivier Cyr d’Orpheus Delirium.

D’ici là, le comité lance un appel aux artistes et organismes de la région qui désirent présenter leurs œuvres. «On est à la recherche de propositions qui sortent des sentiers battus et qui contribueront à créer une expérience mémorable», souligne Emilie Poirier.

Les artistes et les organismes intéressés à soumettre un projet peuvent le faire avant le 6 septembre directement sur le site web : www.lafactrie.org. La programmation officielle sera annoncée à la mi-septembre.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des