Tyler Kaddatz s’inspire de ses frères Kent et Bert Henderson

Tyler Kaddatz s’inspire de ses frères Kent et Bert Henderson

Aux Régates de Brockville, le pilote et organisateur Tyler Kaddatz a été photographié en compagnie de ses frères Bert et Kent Henderson.

Crédit photo : (Photo : Journal Saint-François – Denis Bourbonnais)

MOTONAUTISME. Si la dynastie des Henderson constitue un secret de Polichinelle sur la scène du sport motonautique, le nom de Kaddatz n’est pas prononcé aussi fréquemment. Pourtant, un pilote de la Formule 2500 s’appuie sur les liens familiaux pour suivre les traces de Kent et Bert Henderson.

Tyler Kaddatz, le frère cadet des multiples champions de Brockville (Ontario), est pourvu de la même passion pour les courses d’hydroplanes. Né de la seconde union de sa mère, Lois Demma Kaddatz, en 1984, ce compétiteur assouvit sa soif de victoires sur les parcours du circuit des régates depuis 6 ans. Pouvant compter sur les conseils prodigués par ses mentors, Kent et Bert, Tyler carbure au rythme de la discipline motorisée la plus rapide sur l’eau au même titre que son père et chef d’équipe, Jim Kaddatz.

Tyler Kaddatz conduit cette saison un nouveau bateau «Ah Sum Secret» F-519 fabriqué aux ateliers Henderson à Brockville. (Photo: Marc-André Rhéaume – HRL)

Le conducteur du «Ah Sum Secret» F-519 a obtenu son meilleur résultat aux Régates de Long Sault où il a accédé à la 2e marche du podium. Kaddatz a gagné plusieurs épreuves de qualification et il ajouté des 3e places à son palmarès mais un premier triomphe en finale se fait attendre. A l’approche des 80es Régates de Valleyfield, le coureur âgé de 34 ans se permet de rêver.

«L’an dernier, j’avais le 4e corridor en finale à Valleyfield et la pression a monté d’un cran. En fait, je n’ai jamais été aussi anxieux mais cette expérience devrait me servir. Parfois, il m’arrive d’imaginer quelle serait la sensation au quai des champions, de voir mes frères et ma famille venir me féliciter. Ce serait tellement gros de gagner à Valleyfield», affirme-t-il.

Les membres de l’équipe du «Ah Sum Secret» F-519, à l’œuvre lors d’une journée très chaude aux Régates de Brockville. (Photo: Denis Bourbonnais)

Ayant pris possession d’une nouvelle coque bâtie aux ateliers Henderson, Kaddatz croit à ses chances. «Le bateau a fait de bonnes avancées. Je ne suis pas le plus vite mais l’embarcation est suffisamment rapide pour me donner une opportunité de l’emporter.»

Engagé pleinement dans l’aventure des régates, Tyler porte d’autres chapeaux. Devenu un des principaux organisateurs des Régates de Brockville, Kaddatz a en outre fondé une entreprise de sérigraphie, «TK Customs», qui dessert les équipes de course pour la fourniture de chandails, uniformes de pilotes et autres marchandises.

Tyler Kaddatz, en compagnie de sa maman, Lois Demma Kaddatz, qui est aussi la mère de Bert et Kent Henderson.

Ingénieur en mécanique, Tyler a par ailleurs introduit un éventail de caméras à bord des bolides pour rendre le sport plus attrayant. Après avoir pris une sabbatique de 6 mois pour se consacrer entièrement au marketing de son entreprise de sérigraphie, Kaddatz reprendra la pratique de sa profession pour au moins 4 ans, ayant notamment décroché des contrats liés à l’agrandissement de l’hôpital de Brockville et à des travaux prévus sur le campus de l’Université Queen’s à Kingston.

«J’aurai tout de même du temps pour ma compagnie. Je ne suis pas marié et je n’ai pas d’enfant. Le monde des régates, c’est ma famille», conclut Tyler Kaddatz.

Commenter cet article

avatar