Un toit pour la patinoire réfrigérée de Saint-Zotique

Un toit pour la patinoire réfrigérée de Saint-Zotique

La double médaillée olympique et nouvelle résidente de Saint-Zotique, Mélodie Daoust a joué au dek hockey en compagnie du maire, Yvon Chiasson, du secrétaire parlementaire du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Marc Miller, et de la ministre Louise Charlebois lors de l’annonce de la construction d’un toit au-dessus de la patinoire réfrigérée.

Crédit photo : (Photo : Journal Saint-François – Pierre Langevin)

MOTONAUTISME.  Les hivers plus doux des dernières années auront moins d’impact sur la longueur de la saison des sports de glace à la patinoire réfrigérée de Saint-Zotique avec l’annonce d’un investissement de plus de 1,9 million $ pour la construction d’un toit qui couvrira la surface de jeu.

Les gouvernements du Québec et du Canada injectent chacun 635 000 $ pour financer ce projet dans le cadre du programme «Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, volet infrastructures provinciales territoriales – Fonds des petites collectivités».

Grâce à cet accord gouvernemental-municipal, l’agrandissement de la dalle réfrigérée permettra d’augmenter la capacité d’accueil et de prolonger les activités hivernales de deux mois. Le toit en forme de dôme protégera la surface glacée des précipitations de pluie et du soleil qui fait fondre la glace en fin de saison.

En plus de presque doubler la superficie de la patinoire qui sera désormais règlementaire à 200 par 85 pieds, l’investissement comprend l’ajout de banc des joueurs. Plusieurs sports pourront être pratiqués outre le hockey et le patinage artistique ou libre, dont le ballon sur glace et la ringuette. En été, le dek hockey devrait prendre de l’ampleur.

Depuis l’inauguration de la patinoire réfrigérée en janvier 2014, les utilisateurs ont pu en profiter du 15 novembre au 31 mars approximativement. Avec la réalisation du toit constitué de métal et de tôle, la saison de patin devrait se dérouler entre le 15 octobre et la fin du mois d’avril.

«Le gouvernement ne contrôle pas la température. Cet investissement permettra de maximiser la fréquentation à cette installation sportive, récréative et intergénération», affirme Louise Charlebois, députée de Soulanges et ministre déléguée à la Réadaptation , à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie.

La maquette du toit fait de métal et de tôle était exposée à la patinoire située sur la 26e avenue à Saint-Zotique. (Crédit photo : (Photo : Journal Saint-François – Pierre Langevin) )

«Il est essentiel d’investir dans les infrastructures récréatives pour favoriser le bien-être individuel, la vitalité des communautés et la croissance économique. La patinoire réfrigérée de Saint-Zotique est un milieu de vie. Toutes les générations se rassemblent ici», d’ajouter la ministre responsable de la Montérégie.

Marc Miller, secrétaire parlementaire du ministre canadien de l’Infrastructure et des Collectivités, a indiqué pour sa part que la volonté du gouvernement fédéral est de mettre à la disposition de la population des installations accessibles afin de favoriser de saines habitudes de vie.

«Nous sommes fiers d’offrir à nos citoyens une infrastructure de sport hivernal d’envergure qui nous permet de contrer les aléas de Dame nature et de prolonger la saison hivernale. Des gens viennent de partout pour jouer au hockey et patiner sur cette glace unique dans la région du Suroît», devait conclure le maire de Saint-Zotique, Yvon Chiasson.

La Municipalité ira de l’avant avec les appels d’offre et l’adoption d’un règlement d’emprunt lors de la prochaine assemblée du conseil municipal alors que les travaux devraient se mettre en branle à l’automne.

Commenter cet article

avatar