Supercampi parle de bon déneigement

Supercampi parle de bon déneigement

À l’aube des premières véritables tempêtes de neige de la saison, il est important de comprendre les bonnes pratiques en matière de déneigement et de se départir des flocons sur son propre terrain.

Crédit photo : Photo Journal Saint-François - Archives

À l’aide vidéos ludiques au sein d’une campagne de promotion, Supercampi incitera les Campivallensiens à adopter de bonnes pratiques en matière de déneigement.

La campagne Ne restez pas de glace aux bonnes pratiques a été mise de l’avant par les autorités de la Ville afin d’expliquer les nombreuses conséquences des mauvaises pratiques. Elle vise à réduire les désagréments entre voisins, source de beaucoup de frustrations, autant qu’à conscientiser sur le partage des responsabilités dans le bon déroulement des opérations de déneigement.

« Nous visons à améliorer la qualité de vie de tout le monde. Ici, nous devons composer avec la neige et s’organiser avec elle. Alors, autant ne pas faire la morale aux citoyens et y aller avec des suggestions, afin que tout fonctionne bien », a lancé le maire Miguel Lemieux.

Devant un sujet qui s’avère source de polémique, l’équipe des relations avec le milieu de Salaberry-de-Valleyfield a fait le choix de dédramatiser en misant sur l’humour, l’absurde et la bonne humeur.

Changer les comportements

Ainsi, l’objectif demeure de changer les comportements et de faire connaître les bonnes pratiques.

Trois vidéos animées, de style bande-annonce, originales, sympathiques et accessibles, mettant en vedette Supercampi ont été lancées sur le site de la Ville. Elles visent à souligner les bonnes pratiques citoyennes pour faciliter le déneigement.

On y apprend notamment qu’il est essentiel en début de saison d’installer des balises à neige, de garder la neige sur son terrain afin d’éviter les chicanes entre voisins, mais aussi de libérer la rue des bacs et des véhicules afin d’éviter des amoncellements. « Les problématiques sont les nombreux bris sur le mobilier urbain ou les terrains des citoyens. Le déneigeur doit éviter les obstacles et il faut que chacun y mette du sien. Les balises permettent de visualiser les obstacles, mais de pousser la neige dans la rue ou les trottoirs, ça crée des chicanes de voisinage. Il faut éviter ça », a mentionné Stéphane Bellefeuille, directeur du Service de l’environnement et des travaux publics.

Rappelons que Supercampi a déjà fait son apparition il y a quelques semaines dans le cadre de la campagne de réglementation sur le stationnement de nuit. Il est possible de consulter celle-ci au www.ville.valleyfield.qc.ca/neige.

Commenter cet article

avatar