Six projets de la région soutenus par le Conseil des arts et des lettres

Par Mario Pitre
Six projets de la région soutenus par le Conseil des arts et des lettres
Galileo, l’Orchestre symphonique de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent reçoit 24 000 $ pour présenter sa saison de concerts 2019-2020. (Photo : Gracieuseté Yves Renaud)

Six projets artistiques de la région ont été retenus par le Conseil des arts et des lettres du Québec dans le cadre de l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de la Montérégie-Ouest.
Le Conseil des arts et des lettres du Québec, en partenariat avec les MRC du Haut-Saint-Laurent, de Beauharnois-Salaberry, de Vaudreuil-Soulanges et de Roussillon, avec la collaboration de Culture Montérégie, ont annoncé un soutien de 75 350 $ à cinq artistes et un organisme artistique professionnel dans le cadre du Programme de partenariat territorial de la Montérégie-Ouest.
Le cinéaste Daniel Bertolino (Vaudreuil-Soulanges) reçoit 13 350 $ pour son projet intitulé Le journal de classe.
Nadine Primeau (Beauharnois-Salaberry) reçoit 9000 $ pour écrire un recueil de poésie qui touchera le sujet de l’autisme, dont elle est elle-même atteinte.
André Desrochers (Beauharnois-Salaberry) reçoit 5000 $ pour aller présenter le film Les voisines… Messagères à travers la Montérégie, ailleurs au Québec et en Ontario.
Galileo, l’Orchestre symphonique de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent (Vaudreuil-Soulanges) reçoit 24 000 $ pour présenter sa saison 2019-2020 comprenant six concerts, diffusés sur différents territoires de la région.
Alyson Champ (Haut-Saint-Laurent) reçoit 16 000 $ pour créer une installation immersive intitulée Marginal Lands/Terres Marginales comprenant quatre écosystèmes distincts. Elle prévoit intégrer à son oeuvre de grandes peintures de paysages, des enregistrements sonores et numériques ainsi que des sculptures d’objets recyclés.
Genevieve Blouin (Roussillon) reçoit 8000 $ pour écrire un roman mosaïque sur le thème des deuils de la vie, petits et grands, qui nous transforment.
Les demandes ont été analysées par un comité composé de pairs, réunis par le Conseil, oeuvrant dans différents secteurs artistiques. Les projets ont été sélectionnés au mérite, sur la base de l’excellence de leur proposition et de leur adéquation aux objectifs du programme.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des