Semaine internationale de la courtoisie au volant

Semaine internationale de la courtoisie au volant

Crédit photo : Pixabay

Vicky Girard – Gravité Média –

La Semaine internationale de la courtoisie au volant a lieu du 16 au 24 mars.
L’événement, créé en 2001 par l’Association française de prévention des comportements au volant (AFPC) n’était à l’origine qu’une journée. Elle s’est transformée en semaine en 2008 et est devenue internationale. Ces neuf jours visent à sensibiliser les automobilistes.
Selon la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), 81% des Québécois considèrent que le manque de courtoisie sur la route est un problème important.
«Pourtant, 98% des gens interrogés disent qu’ils sont généralement très ou assez courtois», révèle la SAAQ.
Elle ajoute qu’«il est souvent plus facile de blâmer les autres que de reconnaître ses propres manquements».
Toujours selon la SAAQ, la plupart des manœuvres considérées comme un manque de courtoisie proviennent d’une ignorance des règles de base de la conduite et du Code de la sécurité routière. Pour les autres, il s’agit surtout de distraction, de stress ou d’un énervement causé par la densité de la circulation.

La SAAQ a dressé une liste des comportements les plus irritants pour les automobilistes:

-Suivre de trop près;
-Couper la voie à d’autres véhicules;
-Ne pas signaler ses intentions avec ses clignotants;
-Zigzaguer dans le trafic;
-Conduire à une vitesse excessive;
-Ne pas respecter la priorité des piétons ou des cyclistes;
-Faire des gestes vulgaires, utiliser la violence verbale ou manifester de l’impatience;
-Ne pas respecter les panneaux «cédez le passage» (triangle rouge et blanc) ou la priorité de passage aux arrêts, aux feux de circulation ou aux intersections;
-Klaxonner inutilement.

Commenter cet article

avatar