Santé : plusieurs mesures mises en place pour contrer la canicule

Santé : plusieurs mesures mises en place pour contrer la canicule

Le nombre d’ambulances a connu une hausse de 20% au cours des derniers jours en raison de la chaleur accablante.

Crédit photo : Journal Saint-François Archives

La canicule qui frappe la région depuis une semaine a forcé les établissements de santé à implanter différentes mesures afin de pallier à ces conditions de chaleur inhabituelles.
Faut-il rappeler qu’à l’exception de certains départements (urgence, soins intensifs) l’Hôpital du Suroît ne dispose pas de système d’air climatisé afin de stabiliser la température ambiante. C’est aussi le cas dans les CHSLD à l’exception des aires communes et des chambres où les patients peuvent disposer de leur propre appareil.
En conséquence, des ventilateurs ont été installés à l’Hôpital en prévention de la chaleur extrême et dans les unités les plus chaudes, indique Dominique Fontaine, porte-parole du CISSSMO. Des efforts ont aussi été faits pour l’ajout de préposés aux bénéficiaires afin de surveiller la clientèle et assurer une bonne hydratation.
Du côté des CHSLD, des mesures supplémentaires ont été déployées telles que l’hydratation accrue, la modification du menu pour des repas froids, le rafraîchissement des usagers à l’aide de débarbouillettes fraîches et des ajustements de la température des bains donnés en fonction du souhait de la clientèle. «De plus, tous nos CHSLD ont des pièces communes climatisées qui sont particulièrement utilisées par nos usagers en période de chaleur extrême.
Nos équipes de soins à domicile ont fait des vérifications pour identifier la clientèle plus vulnérable et des visites sont faites afin d’assurer leur bien-être», ajoute la porte-parole.
Par ailleurs, les autorités de la santé ont remarqué une augmentation d’environ 20 % d’achalandage des ambulances durant les 2 derniers jours. Plusieurs situations de problématiques cardiaques ou respiratoires ont été observées.
Rappelons qu’à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, les heures de baignade ont été prolongées depuis le week-end dernier au complexe aquatique du parc Sauvé et à la plage du Parc des Iles de Saint-Timothée afin de permettre à la population de combattre la chaleur accablante prévue au cours des prochains jours.
Jusqu’à ce soir (jeudi), l’heure de fermeture de la piscine (19 h) et de la plage du Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée (18 h) sont prolongées jusqu’à 20 h. L’entrée à ces deux sites est gratuite sur présentation de la carte du citoyen.
La Ville dispose de jeux d’eau dans dix de ses parcs, ouverts jusqu’à 20 h, soit les parcs Delpha-Sauvé (rue Victoria, centre-ville), des Éperviers (rue du Noroît), Gagnier (rue Fabre), Larin (rue Véber), Lionel-Groulx (boulevard Quevillon), Morin (rue Bonin), Saint-Joseph-Artisan (rue Meloche), des Orchidées (rue des Orchidées), Denault (rue Denault) et Landry (rues Saint-Michel / Rapin).
Les prévisions météo laissent entrevoir une accalmie pour ce qui est de la chaleur extrême pour vendredi et samedi. Néanmoins, le mercure oscillera de nouveau les 30 degrés au cours de la semaine prochaine, selon Météomédia.

Mesures de précaution
•boire de 6 à 8 verres d’eau par jour (ou selon les indications du médecin s’il y a lieu);
•passer au moins 2 heures par jour dans un endroit climatisé ou frais (comme un centre commercial, une bibliothèque ou autre);
•prendre au moins une douche ou un bain frais par jour ou se rafraîchir plusieurs fois la peau avec une débarbouillette mouillée;
•réduire les efforts physiques;
•porter des vêtements légers.

Commenter cet article

avatar