Sans nom et sans reproche

Par Eric Tremblay
Sans nom et sans reproche
Le CS-17 Project 7 semble avalé par cette bouée. Dommage pour Guillaume Charette qui connaissait un beau week-end jusqu’à cet incident survenu dimanche matin.

L’an dernier, Dominic Maisonneuve a dominé la classe 2,5 litres avec une embarcation sans nom. Aux Régates de Long Sault, un autre bateau sans nom, piloté cette fois par Michael Tremblay, a été parfait, signant quatre victoires en autant de courses.

Le pilote de Saint-Timothée n’a jamais vraiment été inquiété en finale, prenant la mesure de Leah Hoosick du CS-27 Chaotic Dream et de Karson King du CS-25 Team H8-EMS, un podium qui rappelle la classe 1,5 litre.

Dans le CS-5, Tremblay a enregistré trois des quatre vitesses les plus rapides du week-end. Son temps de 3;38.86 en qualification samedi matin lui aurait même permis de remporter une épreuve en classe Formule 2500.

Tout un revirement de situation pour l’ancien champion de la classe 1,5 litre puisqu’il avait dû se contenter du 23e rang au classement l’an dernier.

Charette frappe une bouée

Son plus sérieux rival, Guillaume Charette dans le CS-17 Project 7, a signé une belle victoire samedi en plus de terminer second lors d’une autre épreuve.

Dimanche matin, il a toutefois durement frappé la première bouée du deuxième virage. Son aileron stabilisateur a été fracassé sous la force de l’impact et Charette a dû abandonner. Il n’a pas été en mesure de compléter les cinq tours de la finale en fin de programme.

On a noté 15 inscrits dans cette classe, dont quelques transfuges de la classe 1,5 litre, retiré du programme de l’Association canadienne américaine d’hydroplane.

Du groupe, quatre nouveaux venus sur le circuit, soit Stéphane Joannette du CS-107 Breaking Point, le CS-96 Poule Mouillée de Marie-Ève Vallières, le CS-7 Airspeed et le CS-67 de Claude Abbott. Ce dernier, dans l’ancien CS-44 Wave Dancer, a pu accéder à la finale puisque Karl St-Vincent a été pénalisé pour ne pas avoir respecté le drapeau noir au terme des quatre tours de la consolation.

Outre Hoosick, Kennedy et Vallières, on retrouvait Stéphanie Leduc comme pilote féminin dans le CS-100 Sans Limite. C’est donc dire que le quart du peloton est composé de femmes.

Finale 2,5 litres
Michael Tremblay CS-5 3:41,00
Leah Hoosick CS-27 Chaotic Dream  
Karson Kennedy CS-25 Team H8-EMS  
Sébastien Leduc CS-100 Sans Limite P3
Claude Abbott CS-67 P1
Tommy Shannon CS-4 Pièces d’auto Valleyfield P1
Jim Benson CS-518 Son UVA Bad Boy DNF
Guillaume Charette CS-17 Project 7 DNF
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des