Saint-Anicet proposera un projet révisé pour le parc intergénérationnel

Par Mario Pitre
Saint-Anicet proposera un projet révisé pour le parc intergénérationnel
Le maire de Saint-Anicet, Gino Moretti. (Photo : Archives)

Devant l’opposition manifestée par de nombreux citoyens, le conseil municipal de Saint-Anicet entend proposer une version réduite de son projet de parc intergénérationnel.

C’est la décision qui a été rendue publique par le maire Gino Moretti lors de l’assemblée de conseil du 14 septembre.

Celui-ci a aussi fait savoir que la Municipalité a planifié deux séances d’information pour présenter ce projet révisé, soit le mardi 22 septembre à 19h et le samedi 26 septembre à 13h. Les citoyens présents auront alors l’occasion d’exposer leur point de vue sur ce projet.

« Pour moi le résultat manifesté par les citoyens est qu’ils ne sont pas contre le projet, mais plus pour l’emprunt », a confié le maire en entrevue. D’où l’idée de présenter un projet modifié et qui exigera des coûts moins importants.

« Pour moi le parc intergénérationnel, la maison des organismes et la salle communautaire sont des attributs d’un système communautaire qui offrent une valeur économique et mesurable pour la municipalité, que ce soit la valeur des propriétés, le tourisme, la santé, le lac et les canaux. »

Le maire rappelle que le conseil municipal a adopté une gestion responsable en ce qui concerne les dépenses et les mécanismes de contrôle efficaces.

« La municipalité est en processus de maximiser les procédures d’obtention de subvention disponible pour la réalisation de ce projet. En plus, une de nos responsabilités est de construire des infrastructures communautaires pour les générations futures. Nous voulons un meilleur avenir pour vos petits-enfants et les petits-enfants de vos petits-enfants. »

Rappelons que le règlement d’emprunt de 854 220 $ destiné à l’aménagement du parc intergénérationnel a été rejeté par les citoyens lors du registre tenu le mardi 8 septembre.

Un total de 2210 citoyens étaient désignés comme personnes habiles à voter sur le règlement 531 et 232 signatures étaient requises pour forcer le conseil municipal à retirer le règlement ou le soumettre à un référendum. Au total, ce sont 275 citoyens qui ont manifesté leur désaccord face à ce projet.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Pierre Guilbault Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Me notifier des
Pierre Guilbault
Guest
Pierre Guilbault

Bonjour

Que faites vous des canaux qui ont besoins d’un grand nettoyage. Avoir une résidence sur un canal qui est infesté, remplit d’algues et qui est difficilement passable en bateau ou moto marine n’est pas attrayant et affecte la valeur de ces propriétés.

Je suis situé sur le bord du lac Saint François et j’écris pour supporter mes amis situés sur un de ces affreux canaux.
Merci