Runne encore champion

Par Éric Tremblay
Runne encore champion
Dylan Runne a profité des Régates de Beauharnois pour ajouter une victoire en finale et le championnat à son palmarès. (Photo : (Photo Journal Saint-François - Pierre Langevin))

Fraîchement gradué en Formule 2500, Dylan Runne ne s’est pas laissé étranglé par le défi. Le champion de la classe 2,5 litres en 2017, pilote du F-3 Miss Jesel a savouré un deuxième championnat en carrière. Il l’a fait avec panache, lui qui a été victorieux de la finale à Beauharnois.

Le pilote du F-3 avait déjà le championnat en poche avant de se lancer en finale. Délesté de cette pression, il a filé en tête dès la sortie du premier virage. Scott Liddycoat l’a bien sûr challengé dans le F-63 SLR Racing, mais Runne a appuyé sur l’accélérateur pour mériter la  victoire.
Meneur au championnat avant d’entreprendre le week-end, Bobby King n’a pas été en msure de se qualifier pour la finale. Le pilote du F-92 Tenacity a été coincé au départ de la première qualification samedi. Il a dû se contenter de la sixième place lors de cette course, mais a surtout été relégué en finale consolation. Pour cette course de la dernière chance, il s’est incliné devant Jean-François Latour qui s’est adjugé la victoire dans le F-8 Joker.

Marc Lalonde épate
À seulement son deuxième week-end de courses, Marc Lalonde a fait écarquiller bien des yeux. Celui qui s’est porté acquéreur de l’embarcation de Guillaume Charette est monté sur la troisième marche du podium. Le pilote du F-751 Lalo Racing a tenu tête a plusieurs vétérans au cours des qualifications. Il a notamment démontré du cran samedi après-midi lorsque son embarcation s’est soulevé dans les airs à l’entrée du second virage. Retombé sur ses pontons, il a enfoncé l’accélérateur comme si rien ne s’était passé.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des