Retrouver un emploi et l’estime de soi chez Vision Travail

Par Yanick Michaud
Retrouver un emploi et l’estime de soi chez Vision Travail
Chantal Geneau et Denis Thibault accueillent des gens qui ont perdu leur emploi, en transition de carrière ou qui se réorientent et s’assurent de la satisfaction de chacun. (Photo : Photo Yanick Michaud)

Perdre son emploi n’a jamais rien de réjouissant. Mais pour les personnes âgées de plus d’une quarantaine d’années, cette soudaine nouvelle réalité peut parfois se compliquer.

Le marché du travail peut représenter un labyrinthe pour ceux qui évoluent au même endroit depuis cinq, dix, parfois même plus de 20 ans. Chez Vision Travail, les conseillères, formateurs et employés font un travail exceptionnel. « Nous sommes un organisme en employabilité spécialisé pour les chercheurs d’emploi 40, 50 ou 60 ans. Les chercheurs arrivent souvent à nos bureaux dans un état lamentable. Ils ont perdu leur estime. Parfois ils sont honteux. Ils pensent qu’ils sont trop vieux, qu’ils manquent de compétences. Nous sommes là pour les aider », indique Chantal Geneau, adjointe à la direction.

Vision Travail possède trois bureaux et un point de service dans la grande région. Le directeur général, Denis Thibault est fier de voir les réussites de l’organisme. « Nous aidons toute sorte de clientèle. Mais nous sommes spécialisés dans la clientèle de plus de 40 ans. Nous offrons des programmes réguliers, mais aussi un spécialisé pour les travailleurs d’expérience dans la cinquantaine. Et une foule d’autres choses », explique-t-il.

Aider les travailleurs désemparés

« Les gens travaillent dans un même secteur, une même entreprise pendant plusieurs années. Sans se poser la question de savoir où elle pourrait aboutir le lendemain. Ils perdent leur emploi et se demandent par où commencer », raconte Denis Thibault.

Les professionnels aident donc avec des techniques d’entrevues. « Comment faire bonne impression. Bien se présenter. En temps de COVID, sans donner la main, comment on se présente », relate le directeur général qui est en place depuis plus de deux décennies.

Mais avant de passer à l’étape de l’entrevue, le futur employé doit trouver un domaine dans lequel il aimerait évoluer. Quelles sont ses passions ? Ses rêves ? Ses objectifs ? Une série de tests, de questionnaires sont prévus par les conseillères en orientation qui aident à mieux se diriger dans ce nouvel environnement.

On offre aussi des formations en informatique. Afin de bien se démarquer sur les réseaux sociaux. De réussir à faire parvenir son curriculum vitae par courriel. Mais surtout, parfois de réussir à dresser ce CV. « Nous accompagnons les gens. Parfois, nous devons faire appel à des partenaires pour habiller nos chercheurs d’emploi qui vont partir faire une entrevue. Il y a plusieurs types et toute sorte de réalités », lance le directeur général.

Réussir à demander de l’aide

Parfois les chercheurs d’emploi ont honte de demander de l’aide. « Mais nous accueillons les gens dans l’état qu’ils sont. Sans jugement. Un homme s’est repris par trois fois pour réussir à ouvrir la porte de notre bureau, à monter les marches, à nous demander de l’aide. Il tournait les talons chaque fois. Et notre taux de réussite dépasse les 85 %, tous programmes confondus », ajoute Chantal Geneau.

Les chercheurs peuvent procéder par Emploi-Québec qui effectue des échanges de service avec Vision Travail. Mais ils peuvent aussi se rendre directement dans les bureaux de l’organisme lorsque la situation l’exige.

Il s’agit d’une formidable boîte à outils, complètement gratuite, qui peut faire la différence et redonner non seulement l’espoir, mais un nouvel emploi. Dans un secteur différent, mais qui sera parfois encore plus valorisant. « Des fois les gens sont dans un emploi depuis tellement longtemps qu’ils ont arrêté de se questionner sur ce qu’ils aimeraient vraiment faire. Nous sommes ici pour les aider à trouver cette réponse. Et bien d’autres choses », conclut Denis Thibault.

Vision Travail possède des bureaux à Valleyfield, Vaudreuil-Dorion, Longueuil et un point de service à Beauharnois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Colette Gagnon
Colette Gagnon
1 mois

Bravo! C’est merveilleux de voir ce genre d’organisme. Je suis convaincu que la clientèle plus jeune pourront également apprécier vos services. Bonne continuité!

Hectorine Giasson
Hectorine Giasson
1 mois

Super bel équipe!