Relier les cinq continents à la nage

Relier les cinq continents à la nage

La préparation passe par la nage en océan au Mexique en compagnie de l'entraîneuse Anastasia Polito.

Nager sur une distance de 100 km pour relier 10 pays et cinq continents en 80 jours: telle est l’odyssée humaine qu’un Campivallensien de souche se propose d’accomplir à l’été 2016.

Normand Piché deviendrait le premier nageur aventurier en Amérique à réaliser cet exploit et il améliorerait le record mondial établi par le Français Philippe Croizon, qui a complété cette expédition en 100 jours il y a trois ans.

Junior Piché s’engage corps et âme dans ce périple d’envergure malgré les dangers que ces ambitieuses traversées comportent. L’homme de 44 ans nagera parmi des méduses, des requins et dans des eaux parfois aussi tumultueuses que froides, soit 2 à 4 degrés.

Par ce défi, Normand Piché veut sensibiliser le monde à l’importance de l’eau dans le fragile écosystème de notre planète. Il souhaite également exposer aux jeunes  la force de croire en ses rêves alors qu’il offrira à son retour 80 conférences gratuites dans les écoles secondaires.

Ce passionné des rêves démesurés a profité des journées d’automne pour s’entraîner en eau froide. «Cette préparation est essentielle pour affronter les conditions qui vont prévaloir dans le détroit de Bering», explique-t-il en entrevue, au sujet du plan d’eau qui sépare l’Alaska de la Sibérie orientale. C’est d’ailleurs sur les côtes de l’état nordique américain que Normand Piché devrait entreprendre sa série de traversées, le 21 août 2016, jour de son 45e anniversaire de naissance. «Il s’agit de parcourir les distances les plus rapprochées entre deux continents», devait-il préciser.

L’homme aux grandes ambitions nage environ 30 km par semaine avec en tête une distance en constante évolution. Cette semaine, Normand Piché s’est envolé pour Tulum au Mexique afin d’expérimenter la nage en océan, accompagné de l’entraîneuse Anastasia Polito.

Besoin de 300 000 $

:L’aventurier précise qu’il a tiré son inspiration de Philippe Croison, un Français amputé des quatre membres, qui a été en mesure de joindre les 5 continents à la nage malgré son handicap. Une étincelle s’est produite également quand il a vu le patineur artistique Eric Radford monter sur podium olympique à Sotchi (Russie) en février 2014. «J’ai été séduit par cette magie d’avoir réussi en atteignant son plein potentiel», mentionne-t-il.

Entrepreneur en «coaching» de vie par le truchement de «Dreamshop, créateur de rêves», Normand Piché veut maintenant vivre ses propres Olympiques. «Il y avait un vide. Je parlais du rêve des autres et là, je vais pouvoir raconter mon histoire», affirme celui qui se propose d’écrire un livre à son retour au bercail.

Normand Piché veut s’entourer d’une équipe de cinq professionnels (entraîneur, osthéopathe, caméraman, escorte en kayak…) pour réussir sa mission dont le budget s’élève à 300 000 $. En plus de miser sur des commandites, il est inscrit à un financement participatif via l’organisme «Make a champ». Les contributions sont les bienvenues au www.05swim.org.

Commenter cet article

avatar