Réjean Meloche, un homme visionnaire

Par danielgrenier

Lorsque Réjean Meloche a fondé son entreprise en 1974, il ne se doutait pas que celle-ci allait prendre autant d’envergure et qu’elle serait reconnue pour son innovation dans le domaine de l’usinage.

Quatre décennies plus tard, force est d’admettre que le jeune machiniste de l’époque avait du flair! Aujourd’hui, le Groupe Meloche de Salaberry-de-Valleyfield figure parmi les grands et possède une réputation enviable auprès de ses clients, notamment dans le secteur de l’aéronautique.

Les débuts de l’entreprise ont cependant été modestes. À peine âgé de 24 ans, il découvre par hasard un entrepôt rempli de matériel d’usinage abandonné à l’arrière de l’ancien magasin Ameublement Jean & Fils. Le hic, c’est qu’il doit réunir une somme de 18 000 $.  C’était beaucoup d’argent à cette époque.

Or, il travaille d’arrache-pied pour trouver le financement nécessaire.  Il réussit à emprunter un montant de 13 000 $ à la banque. L’entreprise Meloche Machine Shop était ainsi fondée.

«J’ai loué la bâtisse de l’ancien camp militaire avec une promesse d’achat. C’était un risque. À ce moment-là, j’avais des équipements et une bâtisse mais il me manquait des clients. Par un coup de chance, j’ai commencé à usiner des pièces pour Dominion Textile et à ma 1re année, c’était 90 % de mon chiffre d’affaires. Au début, j’étais seul dans l’atelier d’usinage et j’étais l’homme à tout faire», raconte Réjean Meloche, conférencier lors du récent Congrès entrepreneurial de la Chambre de commerce et de la SADC du Suroît-Sud.

Par la suite, l’entreprise campivallensienne a obtenu un important contrat de 1100 $ avec le fabricant de pneus Goodyear. «Ce fut le début d’une longue association avec Goodyear», a fait remarquer M. Meloche.

Expansion et diversification

En 1980, Meloche Machine Shop devient l’Atelier d’usinage Meloche et cinq ans plus tard, l’entreprise diversifie ses activités dans le secteur de l’automobile et inaugure de nouveaux locaux, en 1990, dans le parc industriel et portuaire Perron.

Toutefois, au début des années 90, l’économie de la région est chancelante.  L’usine Goodyear met à pied 600 employés et une grève sévit à l’usine Montupet de Rivière-Beaudette.

Durant les années suivantes, un processus de diversification est alors entamé par Réjean Meloche qui acquiert d’autres entreprises et accueille de jeunes associés pour faire progresser son atelier d’usinage.  Ainsi, en 2004, ses enfants Hugue, Vincent et Anne-Renée deviennent actionnaires de la société devenue le Groupe Meloche.

Cinq ans plus tard, M. Meloche prépare un processus de transition et confie la direction de l’entreprise à son fils Hugue qui devient président et chef de la direction du Groupe Meloche.

«Ce n’est pas toujours facile, la relève d’entreprise. L’importance est de bien s’entourer. Dans mon cas, la transition est réussie. Trois de mes quatre enfants se sont joints à l’entreprise», souligne Réjean Meloche qui est maintenant coprésident du conseil d’administration de la société.

Aujourd’hui, le Groupe Meloche est spécialisé dans l’usinage de précision, le traitement de surface, la peinture, l’assemblage et l’ingénierie manufacturière pour les industries de l’aéronautique et de la défense.  Ses clients sont Bombardier, Pratt & Whitney Canada, General Electric Aviation, CAE, Zodiac Aerospace, Triumph, pour ne nommer que ceux-là.

Les installations de Salaberry-de-Valleyfield et de Bromont emploient 130 personnes et le chiffre d’affaires s’élève à plus de 30 millions $.

Par ailleurs, Réjean Meloche s’implique à titre de mentor à la SADC du Suroît-Sud.  Il accompagne des jeunes entrepreneurs de la région.  «La clé du succès pour faire croître son entreprise est de savoir s’entourer d’une bonne équipe», a-t-il confié.

Enfin, Anne-Renée Meloche, vice-présidente ressources humaines du Groupe Meloche, prononcera une allocution sur le transfert d’entreprises, dans le cadre d’un dîner-conférence organisé entre autres par la Chambre de commerce, le lundi 4 mai à l’Hôtel Valleyfield Plaza, à compter de 11 h 30.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires