Québec participe à la restauration du clocher de la cathédrale

Par Yanick Michaud
Québec participe à la restauration du clocher de la cathédrale
Yves Barette, président de l’Assemblée de la Fabrique, Claude Reid, député de Beauharnois, l'abbé Normand Bergeron, curé et recteur de la Fabrique de la paroisse Sainte-Cécile, ainsi que Martine Hébert, gérante de la Fabrique se sont réjouis de l'aide financière pour le clocher. (Photo : Courtoisie)

Le clocher de la Basilique-cathédrale Sainte-Cécile pourra continuer à être rénové en vertu d’une nouvelle subvention de Québec.

Le député de Beauharnois Claude Reid a annoncé une aide financière de 280 000 $ à la Fabrique Sainte-Cécile pour restaurer la maçonnerie.

« Je suis très heureux de cet investissement. Il s’agit d’un pas vers l’avant dans mes démarches afin de faire reconnaître la Basilique-cathédrale Sainte-Cécile comme étant un élément du patrimoine religieux québécois auprès du ministère de la Culture et des Communications. La réfection de ce bâtiment redonnera assurément une fierté à notre communauté. »

Le curé l’abbé Normand Bergeron s’est également réjoui de la subvention. « Elle servira à continuer les travaux en 2020. Nous en ferons un autre bout », a dit le recteur de la Fabrique.

Encore plus à venir pour le clocher

Il précise toutefois qu’il y a encore beaucoup à faire. « Les entrepreneurs ont dû cesser pour cette année. Ils ont défait les échafauds et vont revenir au printemps pour poursuivre. La Basilique-Cathédrale Sainte-Cécile est un joyau du patrimoine religieux et culturel du Québec. Reconnue Basilique mineure en 1991, cette reconnaissance atteste l’importance de cette église et le devoir d’en assurer la restauration et la préservation. Je remercie nos instances gouvernementales pour leur appui financier nous permettant de poursuivre la restauration du deuxième clocher de notre magnifique église », explique Normand Bergeron.

Ainsi, la somme consentie fait partie de l’enveloppe 2019-2020 du Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux récemment annoncée par la ministre de la Culture et des Communications. Cette contribution s’élève à 15 M$ pour l’ensemble du Québec, à laquelle s’ajoute une somme de 5 M$ destinée à la requalification des lieux de culte, afin de préserver leur valeur patrimoniale.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des