Poser des gestes pour la persévérance scolaire

Par Yanick Michaud
Poser des gestes pour la persévérance scolaire
Les Journées de la Persévérance Scolaire ont choisi un porte-parole de renom pour porter les messages de la campagne nationale 2020, Laurent Duvernay-Tardif, récent champion du Super Bowl et détenteur d’un doctorat en médecine de l’Université McGill. (Photo : (Courtoisie : www.journeesperseverancescolaire.com))

Les Journées de la Persévérance Scolaire s’amènent à grands pas.  

Ici comme ailleurs, on encourage les jeunes à poursuivre leurs études. Pour souligner Les Journées de la Persévérance Scolaire 2020, une vingtaine de partenaires du milieu communautaire, municipal, scolaire et des services sociaux du territoire de Beauharnois-Salaberry, se mobilisent. Ils désirent ainsi valoriser et promouvoir l’importance du rôle de l’adulte dans la persévérance scolaire et la réussite éducative.

Ainsi, les organismes et les écoles de la région vont distribuer des cœurs de la persévérance. L’adulte pourra y inscrire un mot d’encouragement pour son jeune. Des témoignages de jeunes de la région vont apparaître sur les médias sociaux. Enfin, un concours sera lancé le 17 février sur la page Facebook du PRAQ. Les participants qui auront posé des gestes d’encouragement auront la chance de gagner l’une des deux soirées familiales d’une valeur de 200$ chacune. Des sorties au restaurant et au cinéma sont au programme.

Mouvement important pour l’épanouissement

Annuellement, Les Journées de la Persévérance Scolaire se tiennent durant la troisième semaine de février qui correspond à un moment névralgique dans l’année scolaire. Une baisse de motivation et de persévérance peut survenir chez les jeunes. C’est la fin de la seconde étape scolaire. Par ailleurs, c’est le moment où s’amorcent les inscriptions au cégep. « Nous souhaitons rappeler que les jeunes ont besoin d’une vague d’encouragements et de nos gestes de support dans leurs efforts vers la fin de leur année scolaire. La persévérance scolaire est un enjeu de société et nous avons tous un rôle à jouer pour soutenir nos jeunes et leur permettre de s’épanouir et de développer leur plein potentiel dans un environnement propice à leur réussite », mentionne Martine Chouinard, agente à la vie de quartier de Pour un Réseau Actif dans nos Quartiers (PRAQ).

Pour marquer la cause, cette année, le mouvement JPS souligne l’importance de la relation entre l’adulte et le jeune avec son slogan « Nos gestes, un + pour leur réussite ». En ce sens, poser un simple geste, c’est encourager la persévérance scolaire et soutenir les enfants et adolescents dans l’obtention d’un diplôme ou d’une qualification. C’est contribuer collectivement au développement économique, social, culturel et communautaire de la région.

Enfin, selon un sondage réalisé par Léger en 2018 auprès de jeunes ayant pensé quitter le milieu scolaire mais ne l’ont pas fait, parmi l’ensemble des gestes qui ont fait une différence dans leur choix de rester à l’école, ce sont les encouragements qui arrivent en tête de liste.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des