Plusieurs hectares de champs brulés à Ormstown

Par Steve Sauvé
Plusieurs hectares de champs brulés à Ormstown

Deux avions-citernes de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) ont été dépêchés à Ormstown, jeudi après-midi, 7 mai, afin de venir en aide aux sapeurs de l’endroit qui combattaient un incendie d’une étendue de plus de sept hectares dans les terres agricoles.

«C’est approximativement 45 000 litres d’eau qui sont largués par chaque avion. Cela évite la propagation de l’incendie, mais par la suite les pompiers doivent continuer de travailler afin d’éteindre complètement tous les foyers», explique Éloise Richard, porte-parole à la SOPFEU, en ajoutant que les avions-citernes peuvent faire plusieurs largages si la situation l’exige.

Contacté une première fois par le Journal, Mme Richard a avoué que son organisme n’avait pas été averti de la situation et qu’avant de prendre position, elle devait aller chercher des informations. Quelques instants après, la dame a rappelé le Journal pour mentionner que deux avions-citernes avaient été envoyés en urgence afin d’aider les pompiers.

L’incendie a ravagé plusieurs hectares de champs agricoles ainsi que de petits boisés. Comme le brasier était situé dans les terres, aucune résidence n’a été touchée. Toutefois, tous les services de sécurité incendie membres de l’Association d’entraide mutuelle de feu du Québec Sud-Ouest ont été demandés en renfort.

Afin d’assurer la sécurité sur le territoire, les pompiers de Saint-Anicet et de Sainte-Barbe sont demeurés dans leur caserne respective pour répondre aux autres appels.  

Interdiction de feu

La Municipalité d’Ormstown a publié un message sur sa page Facebook le mercredi 6 mai indiquant qu’il était interdit de faire des feux pour une période indéterminée; que ce soit un petit feu ou un feu de nettoyage. Que tout citoyen peut être tenu responsable des dommages pouvant en découler s’il décide tout de même de faire un feu.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des