Plus de la moitié des nouveaux cas chez les 30 ans et moins, Legault leur lance un message

Par Audrey Leduc-Brodeur
Plus de la moitié des nouveaux cas chez les 30 ans et moins, Legault leur lance un message
Le premier ministre François Legault a annoncé les mesures prises pour tenter de briser la vague qui affecte particulièrement les zones rouge pour les 28 prochains jours. (Photo : Assemblée nationale Archives)

Les plus jeunes doivent respecter les mesures sanitaires s’ils souhaitent prévenir des hospitalisations et des décès, a déclaré le premier ministre François Legault qui demande aux 30 ans et moins de se conscientiser à la deuxième transmission.

«Il peuvent contaminer leurs parents, puis leurs grands-parents. Une bonne partie de la solution est entre vos mains. Vous l’avez fait au printemps et ç’a aidé à ce que nous ayons un bel été, a-t-il dit en s’adressant spécifiquement à eux lors de son point de presse quotidien le 29 septembre. Je suis conscient que ce ne sont pas tous les jeunes qui écoutent le point de presse, alors parlez-en à vos amis pour les convaincre de protéger les autres.»

À propos de la fermeture des restaurants, bars et institutions culturelles, «une annonce reçue comme un coup de masse par les Québécois» a reconnu le premier ministre, celui-ci a indiqué que de l’aide financière leur sera versée dans les prochains jours.

Si le gouvernement a ciblé ce type d’endroits plutôt que les commerces, c’est pour éviter les contacts prolongés de plus de 10 minutes, a-t-il précisé.

«Il y a un risque plus élevé d’être en contact avec les particules produites par une autre personne dans une salle de spectacle que dans un commerce»,  a justifié M. Legault en rappelant qu’une «importante transmission communautaire» a cours présentement dans les régions plus durement touchées.

Par ailleurs, le gouvernement provincial fait marche arrière et adoptera l’application mobile de traçage des cas de COVID-19, a annoncé le ministre de la Santé. Christian Dubé. Invité lors du point de presse a en détailler davantage l’usage, M. Dubé a fait savoir que des nouvelles allaient être communiquées à ce sujet bientôt. En août, le gouvernement n’était pas allé de l’avant avec son utilisation, «puisque la pandémie était sous contrôle», malgré un sondage citoyen favorable.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires