Plus de 165 000 $ distribués à 10 organismes par Olympiques Spéciaux 2019

Par Denis Bourbonnais
Plus de 165 000 $ distribués à 10 organismes par Olympiques Spéciaux 2019
Le groupe «Olympiques Spéciaux (OSQ) du Suroît» sera parmi les grands bénéficiaires de l’événement tenu en mars dernier à Salaberry-de-Valleyfield. Lors de la remise des dons, on retrouvait : Michel Choinière, Maxime Chevrier, Kathleen Favreau O’Brien, Danielle Sarrazin, coordonnatrice d’OSQ Suroît, Shirley Séguin, Kid Sauvé, Réjean Goyer, Chantal Dostie, Jean-Claude Billette, Nadine Cassius de Linval, Francesca Vachon, Louis-Philippe Berthiaume, Benoit Lévis et OZZY, la mascotte. (Photo : (Photo: Journal Saint-François – Pierre Langevin) )

COMMUNAUTÉ. La finale provinciale d’hiver 2019 des Jeux Olympiques Spéciaux, tenue en mars dernier à Salaberry-de-Valleyfield, a connu un succès sans précédent non seulement auprès des athlètes mais également au point de vue organisationnel.

Mercredi dernier, les artisans de cette grande réussite ont distribué une somme de 165 000 $, représentant les profits de l’événement, à 8 organismes de la région. Les Jeux Olympiques Spéciaux, région du Suroît, et l’organe provincial, «Olympiques Spéciaux Québec» ont également été des bénéficiaires de ce rendez-vous qui a marqué l’imaginaire des athlètes participants.

La directrice générale de l’événement, Chantal Dostie, et le président du comité organisateur, Michel Choinière ont remis des dons importants aux organismes suivants : «Théâtre Pas pour Rire», «Théâtre Cœur Joyeux», «Répit le Zéphyr», Fondation des ressources alternatives du Sud-Ouest (FRAS), Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands (CSVT), «Moulin de la source», «Liberté de Choisir» et le «Club Joie de vivre».

«Au départ, il avait été question de générer des profits qui seraient autour de 60 000 $ mais le comité organisateur voulait en faire plus.  J’ai dit que je serais déçu si on ferait un profit de 100 000 $ et finalement, nous avons amassé 200 000 $», décrit Michel Choinière. A titre comparatif, la finale des JOS qui a eu lieu en 2007 à Salaberry-de-Valleyfield s’est soldée par un bénéfice de 44 000 $.

Au nombre des 8 organismes qui ont reçu des montants mercredi dernier, mentionnons le «Théâtre Pas pour Rire» représenté sur la photo par André Majeau, président, et Isabelle Leduc, directrice générale. Michel Choinière, président du comité organisateur des JOS 2019, René Monette, directeur du Service récréatif et communautaire de la Ville, et Chantal Dostie, directrice générale de l’événement, ont fait la présentation. (Photo: Pierre Langevin)

Le plus impressionnant dans cette récolte résultant d’une vaste mobilisation locale et régionale, c’est que des profits de 200 000 $ ont été réalisés alors que le budget d’opération était de 550 000 $.

Le gouvernement du Québec a fourni 300 000 $ pour l’organisation des Jeux Olympiques Spéciaux 2019. Le reste des aides financières proviennent de commanditaires majeurs tels que la Fondation Bon Départ de Canadian Tire, la Caisse Desjardins de Valleyfield, la MRC de Beauharnois-Salaberry, CEZinc, Canadian Tire Valleyfield, Groupe Richer, Canadian Tire Corporation ainsi que de plusieurs autres entreprises qui ont contribué à cette grande réussite.

Une grande mobilisation a été faite par 10 concessionnaires automobiles, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a emboité le pas tandis que la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands s’est chargée de l’hébergement des athlètes tout étant le point central de rassemblement de ces Jeux d’hiver 2019 à l’école de la Baie-Saint-François.

Parmi les autres moyens de financement, quelque 1200 livres portant sur les athlètes spéciaux et les personnes spéciales ont été mis en vente à 14,95 l’unité. «La vente de ces livres se poursuit car les thématiques que l’on retrouve dans ces pages n’auront jamais d’âge», a évoqué Michel Choinière.

Fait à signaler, tous ces efforts se traduiront par une aide tangible pour «Olympiques Spéciaux (OSQ) du Suroît car une partie de l’argent remis à l’organisme servira à embaucher une personne à 24 heures par semaine pour épauler la directrice générale, Danielle Sarazin, qui consacre des heures innombrables à ces athlètes spéciaux de la région depuis nombre d’années.

Michel Choinière et Chantal Dostie ont fait une remise au Théâtre Coeur Joyeux, représenté par Stéphane Perras et Suzanne Girard. (Photo: Pierre Langevin)
Un autre organisme bénéficiaire, «Répit le Zéphyr», représenté par Pierre Dufour, Isabelle Corbeil et Marc Rémillard. (Photo: Pierre Langevin)
Le FRAS, Fondation des ressources alternatives du Sud-Ouest: Jacques Rochon, Eric Faubert, Gaston Jean. (Photo: Pierre Langevin)
La Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, représentée: Jean-Louis Bessé, Marie-Josée Meloche, Frank Mooijekind et Réjean Goyer. (Photo: Pierre Langevin)
Le Moulin de la Source, représenté par Stéphane Asselin et Josée St-Onge. (Photo: Pierre Langevin)
Chantal Dostie et Michel Choinière ont remis une aide financière à Michelle-Josée Dumas et Jean-Claude Billette, de l’organisme «Liberté de Choisir». (Photo: Pierre Langevin)
Le club «Joie de vivre», avec ses représentants, Réjean Goyer, Johanne Leduc et Jean-Claude Billette. (Photo: Pierre Langevin )
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des