Pêche record pour les frères Gendron

Eric Tremblay
Pêche record pour les frères Gendron
Mathieu et Nicolas Gendron ont enregistré un nouveau record du B1. Un troisième titre pour Nicolas, mais un premier avec son frère. (Photo : Journal Saint-François – E.T.)

Les frères Mathieu et Nicolas Gendron se sont inscrits pour le plaisir au B1. C’est donc avec plaisir qu’ils sont devenus champions canadiens de pêche à l’achigan avec, au bout de la ligne, un nouveau record.

Dans une formule adaptée en raison de la COVID, les frères de Sainte-Barbe ont totalisé un poids de 51,52 livres. Nicolas entre aussi dans l’histoire avec un troisième titre du B1. « On a décidé de le faire pour le fun, a indiqué le guide de pêche professionnel. C’est un beau week-end de pêche, près de la maison, sans pression avec deux pratiques. Avec mon frère, c’était parfait ! »

Au terme de la première journée, le duo avait 26,95 livres dans le vivier. Avec dans les cinq poissons, le plus gros de la journée, une bête de 6,25 livres. Le lendemain, les Gendron ont ajouté 24,57 livres, pour remporter la compétition, 0,29 livre devant Ryan Flaro et John Lafave.

Jason Gramada, avec qui Nicolas Gendron a remporté ses deux premiers titres, a terminé troisième avec Michel Hunter. « À chaque tournoi B1, j’ai toujours fait mes pêches dans un nouveau secteur, mentionne Nicolas Gendron. On trouve de nouvelles choses. Je suis surpris à chaque année. On a travaillé fort sur l’eau. »

Un travail nécessaire puisque les poids augmentent continuellement au championnat canadien de pêche à l’achigan. Six équipes ont cumulé plus de 45 livres, un poids qui a déjà permis de gagner le tournoi dans le lac Saint-François.

« L’achigan grossit et on voit que les scores augmentent, explique Nicolas Gendron. La qualité des pêcheurs est aussi importante. Ce n’est pas plus facile de gagner un tournoi contre 27 ou 200 équipes. »

Jean-Martin Landry de Valleyfield et Mathieu Dansereau ont pris le quatrième rang au championnat canadien de pêche à l’achigan.
(Photo Journal Saint-François – E.T.)

Ce qui a fait la différence pour les vainqueurs, ce sont les matins. Tôt à chaque journée, ils ont fait de bonnes prises. Leur pêche a ensuite consisté à ne pas échapper de poissons; ils ont attrapé entre 10 et 15 achigans par jour pour composer leur inventaire final de 5 poissons.

Jean-Martin Landry de Valleyfield, ancien vainqueur du B1, a pris le quatrième rang avec Mathieu Dansereau.
Les Miron, Alexandre et Félix, aussi de Valleyfield, ont terminé septièmes à leur première participation à ce tournoi.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires