Actualités

Patrick Bordeleau accusé de fraude

vendredi le 16 novembre 2018
Modifié à 12 h 56 min le 16 novembre 2018
Par Denis Bourbonnais

dbourbonnais@gravitemedia.com

JUSTICE.  L’ex-hockeyeur professionnel Patrick Bordeleau fait face à la Justice et il devra se présenter en Cour criminelle le 22 janvier 2019 pour répondre à une accusation de fraude de plus de 5 000 $. Selon les informations obtenues par le «Journal Saint-François», l’accusé aurait détourné une somme de 63 500 $ de la carte de crédit appartenant à son ancien beau-père, Yanick Leduc, en septembre dernier. L’enquête pro forma s’est tenue vendredi matin au Palais de justice de Valleyfield en l’absence de Patrick Bordeleau. L’avocat de la Défense, Me Alexandre Dubé, a informé la juge Anne-Marie Jacques qu’il avait pris connaissance du dossier et il a convenu avec la procureure du Directeur des poursuites criminelles et pénales, Me Zoé Pouliot Masse, de fixer la suite des procédures au 22 janvier prochain. Me Dubé a représenté l’avocat de l’accusé, Me Guy Lalonde, qui est actuellement en vacances. L’ancien porte-couleurs de l’Avalanche du Colorado traverse une période difficile dans sa vie personnelle. L’homme de 32 ans est séparé de son ex-conjointe, Marie-Preycylla Leduc, depuis l’été dernier. Bordeleau aurait accepté de céder la garde légale des deux jeunes enfants du couple à la mère, qui tient résidence à Coteau-du-Lac. [caption id="attachment_55836" align="alignnone" width="521"] En mai dernier, le hockeyeur originaire de Rivière-Beaudette a aidé les Éperviers de Sorel-Tracy à gagner la Coupe Verdure, emblématique du championnat des séries de la Ligue Nord-Américaine de hockey. (Photo d'archives)[/caption] Le plaignant dans cette affaire, Yanick Leduc affirme que Patrick Bordeleau a accumulé des dettes importantes liées à un problème de jeu compulsif. «Patrick m’a fraudé et il m’a soutiré des sommes d’argent considérables. Il a fait beaucoup de tort à ma fille et à ma famille dans la dernière année. Il a fait mal à mon cœur de père», a confié au Journal son ex-beau-père. «Patrick a fait les manchettes pour les bonnes raisons quand il a joué dans la Ligue Nationale de hockey. Maintenant, la suite de son histoire doit être connue pour les mauvaises raisons. Patrick doit reconnaître ses problèmes de dépendance au jeu», d’ajouter le plaignant. Patrick Bordeleau est présentement sans emploi et il a disputé son dernier match dans la Ligue Nord-Américaine de hockey le 19 octobre dernier. L’attaquant de 6’ 6’’ et 230 livres a obtenu 2 passes en 4 rencontres dans l’uniforme des Éperviers de Sorel-Tracy, la formation avec laquelle il a remporté le championnat des séries du circuit semi-professionnel en mai dernier. Le hockeyeur qui a grandi à Rivière-Beaudette a joué 129 matchs au cours des 3 années qu’il a passées avec l’Avalanche du Colorado de 2012 à 2014. Ayant signé un contrat de 3 millions $ à raison d’un million de dollars par année avec le club de la LNH, Bordeleau a connu sa meilleure saison en 2013-2014 alors qu’il a récolté 11 points (6 buts, 5 passes) en 82 parties. Reconnu pour ses talents pugilistiques, il a gagné la majorité de ses combats lors de son passage dans le circuit Bettman. Après avoir évolué dans la Ligue Américaine avec le Rampage de San Antonio, Patrick Bordeleau a joué une saison en Irlande avec les Devils de Cardiff et il a poursuivi sa carrière dans la LNAH. Depuis deux ans, il avait pris sous son aile des jeunes hockeyeurs pour lesquels il préparait des programmes de conditionnement physique. Tout récemment, les Titans de Soulanges de la Ligue de hockey senior de l'Outaouais avaient annoncé la nomination de Patrick Bordeleau à titre de joueur-entraîneur de l'équipe. Finalement, la nouvelle formation a décidé de ne pas retenir ses services.