OPINION-L’égalité homme-femme : le regard de la jupe

Emma Loiselle, 16 ans, étudiante en secondaire 5 au Collège Héritage de Châteauguay 
OPINION-L’égalité homme-femme : le regard de la jupe
Des élèves du Collège Héritage de Châteauguay ont participé au mouvement Moi aussi je porte ma jupe. (Photo : Gracieuseté)

Nous savons tous que l’égalité hommes/femmes n’a pas toujours été respectée, mais qu’elle est super importante et certains jeunes ont parti un mouvement qui dénonce le sexisme et la discrimination.

Dans certaines écoles secondaires, les garçons ont commencé à porter les jupes de l’uniforme des filles afin de montrer à la société qu’il ne devrait pas avoir de différence entre un garçon qui porte une jupe et une fille qui porte une jupe.

Ce n’est pas seulement un mouvement, mais une façon de nous révolter contre les mentalités de la société. J’ai voulu écrire ici pour permettre à ce mouvement d’atteindre plus de personnes, les réseaux sociaux, comme Instagram, rejoignent plus de jeunes, mais je trouvais très important que les adultes puissent lire et comprendre notre situation.

Nous, les filles, nous grandissons en nous faisant dire de faire attention le soir et de faire attention à la façon qu’on s’habille pour sortir. Certains disent même que c’était aux filles de ne pas porter de jupes courtes ou de décolletés si elles ne voulaient pas se faire agresser ou violer. C’est incroyable de penser qu’en 2020 on se fait encore dire, au secondaire, que notre jupe est trop courte si elle est plus que trois doigts au-dessus du genou et que c’est inapproprié. Pourtant, lorsqu’on a fait le mouvement à mon école aucun garçon ne s’est fait avertir alors qu’ils avaient des jupes plus courtes que les nôtres.

J’espère qu’un jour toutes les femmes vont pouvoir aller marcher seule le soir sans avoir peur, sans craindre de se faire harceler ou agresser par un homme. Nous apprenons aux jeunes filles quoi faire si elles sont suivies dans la rue et quoi faire afin d’éviter de se faire regarder de travers, mais nous devrions mettre plus de temps et d’efforts afin d’enseigner aux garçons comment traiter les filles. À 16 ans, je rêve du jour où cette égalité hommes/femmes va être respectée partout dans le monde, mais est-ce vraiment normal qu’à mon âge, je sois si inquiète de cette situation? La plupart des femmes ont déjà vécu une sorte de harcèlement et c’est le temps que ça cesse.

Ce mouvement n’est pas un concours de popularité et les garçons ne font pas seulement que suivre les autres, mais ils font plutôt ça pour nous, les filles, afin que la société change et qu’on puisse un jour pouvoir sortir en jupe courte et en camisole à 30 degrés dehors sans risquer de se faire regarder.  Nous devrions concentrer nos efforts à éduquer les garçons au lieu de montrer aux filles à se défendre. Nous devons transmettre ce message afin que la société évolue.

Emma Loiselle, 16 ans, étudiante en secondaire 5 au Collège Héritage de Châteauguay 

à lire aussi : Des élèves de Brossard expliquent le mouvement Moi aussi je porte ma jupe 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires