On peut à nouveau célébrer dans les lieux de culte

Par Yanick Michaud
On peut à nouveau célébrer dans les lieux de culte
Il est ainsi possible d’accueillir à nouveau les croyants de tout âge, dans un environnement sécuritaire pour célébrer leur foi dans les lieux de culte de la province. À Saint-Timothée, André Lafleur a hâte de célébrer avec sa population. En conservant une distanciation. (Photo : Archives)

Sous l’autorité du Diocèse de Valleyfield, la communauté chrétienne de Saint-Timothée peut à nouveau se réunir.

« Enfin. Nous avions des demandes pour célébrer des funérailles, des baptêmes, des mariages. Pour se retrouver, célébrer sa foi et rendre grâce à Dieu pour tout ce qu’ont fait les travailleurs de la santé au cours des derniers mois. Afin de soigner et sauver la vie de leurs sœurs et frères », explique l’abbé André Lafleur, enthousiaste.

Les rassemblements intérieurs sont donc autorisés à l’Église Saint-Timothée, jusqu’à un maximum de 50 personnes à la fois, et ce, depuis le 22 juin. Cependant, afin d’empêcher la pandémie de faire de nouvelles victimes, des protocoles sanitaires sévères et spécifiques à la liturgie catholique ont été préparés. « Il y aura entre autres le lavage des mains à l’entrée. La distanciation physique. Les dispositions sont prises », ajoute André Lafleur. Et elles ont été approuvées par les autorités de santé publique. Une attention rigoureuse sera portée pour la mise en place de toutes les directives demandées par le gouvernement du Québec. Le port suggéré d’un masque, l’usage d’un désinfectant adéquat pour les mains, les déplacements réduits au strict minimum et la distance minimale de 2 mètres en tout temps.

Une messe spéciale en plein air

La première « Messe de la réouverture » sera célébrée par André Lafleur le mercredi 24 juin à 10 h. Il y aura célébration à l’extérieur, à proximité de l’Église. « Derrière le presbytère. On demande aux paroissiens d’apporter des chaises pliantes. Ce serait une excellente idée », lance André Lafleur qui célébrera ainsi la Fête nationale.

Et face aux nouvelles exigences sanitaires et pour cette période de réouverture à l’intérieur de l’Église Saint-Timothée, il a été décidé de conserver la messe régulière du samedi à 16 h, à compter du 27 juin. Puis, uniquement la messe du dimanche à 11 h, à compter du 28 juin.

Par ailleurs, cette réouverture signifie également que nous pourrons enfin accueillir les familles endeuillées pour célébrer avec elles les funérailles de leur proche décédé. « On a hâte. Un besoin de se rencontrer. De fraterniser. D’échanger. Se voir. Nous ne sommes pas faits pour rester seuls. Nos efforts seront coordonnés à ceux des salons funéraires de la région pour accueillir respectueusement les familles le plus rapidement possible », avise André Lafleur qui est également anxieux de se réjouir. « Nous ne sommes pas faits pour rester seuls. Nous voulons vivre la joie. Se réunir pour célébrer. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des