On file à plus de 110 km/h…

Par Denis Bourbonnais
On file à plus de 110 km/h…
Les brèves observations faites par Le Journal ont permis de voir que des usagers de la route circulent bien au-delà de la limite de vitesse (90 km/h) dans ce segment de pavé situé entre deux courbes.

La quinzaine de minutes passées par les représentants du Journal dans le secteur de la résidence de Sylvain Legoux au 46, chemin Frontière à Rivière-Beaudette ont suffi pour constater à quel point cette portion de la route (338) est hasardeuse pour tous ceux qui la partagent.

Durant cette brève période d’observation, un camion de type «pick-up» immatriculée en Ontario a filé à plus de 110 km/h dans cette zone où la limite de vitesse est indiquée à 90 km/h. Le non-respect de la vitesse permise est monnaie courante et à l’inverse, d’autres usagers de la route circulent trop lentement ce qui amplifie le danger de collision.

A titre d’exemple, un automobiliste qui se dirigeait vers l’Est sur la route 338 en provenance de l’Ontario s’est soudainement immobilisé dans cette zone de 90 km/h et ce, l’entrée d’une courbe prononcée. Le conducteur, qui semblait perdu, a repris sa course après un arrêt de plus de 5 secondes.

La plupart des accidents survenus à cet endroit ont impliqué des véhicules circulant dans le même sens, donc un conducteur qui a embouti un autre. «C’est stressant pour les résidants de notre secteur. Quand mes enfants ou d’autres invités quittent la maison, il faut leur rappeler de faire très attention en sortant du stationnement», déplore Sylvain Legoux.

Selon le propriétaire beaudettois, c’est vraiment jouer avec le feu si l’on considère que la distance d’arrêt d’un freinage brusque s’élève 64 mètres à 90 km/h comparativement à 44 m à une vitesse de 70 km/h.

Le maire de Rivière-Beaudette, Patrick Bousez, n’en revient pas du manque d’écoute de la part des autorités du ministère des Transports. «C’est insensé, d’autant plus que la caserne d’incendie a été aménagée tout près au 248, chemin Frontière et que les interventions ont lieu à toutes heures du jour ou de la nuit. De plus, les rues Levac, Montpetit et Penville Baie se branchent à la route 338 (chemin Frontière)», souligne-t-il.

M. Bousez devait mentionner que des sections de routes similaires à Coteau-du-Lac et Saint-Zotique ont des limites de vitesse de 70 km/h même si le chemin est en ligne droite.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des